Remise du 32e Prix du Jeune Ecrivain de langue française

Les Chroniqueurs

mercredi 29 mars à 20h - Théâtre municipal de Muret

Lecture d’extraits des textes primés par deux comédiens de la Comédie-Française.

 

En présence des écrivains du jury et des lauréats du 32e Prix.

 

Sylvia Bergé, sociétaire de la Comédie-Française depuis 1998, et Didier Sandre, Molière du meilleur acteur en 1996 et pensionnaire de la Comédie-Française depuis 2013, liront des extraits des nouvelles lauréates du 32e Prix. Ils seront accompagnés musicalement par Claire Gimatt et Pierre-Yves Meyer.

 

La soirée se clôturera par un cocktail et une séance de dédicaces, l’occasion de rencontrer les écrivains du jury et les douze lauréats de cette année.

 

Lire la suite...






























    

    Sur l"avenue de la jeunesse perdue

    Par Christian Authier


    Le premier roman de Jean-Pierre Montal met en scène un jeune homme arrivant à Paris en 1995 afin de retrouver une amie disparue. Remarquable et surprenant.


    Les Années Foch : le titre résonne comme du Modiano et l’on n’est pas surpris de rencontrer dans le premier roman de Jean-Pierre Montal (auteur d’un bel essai sur Maurice Ronet) des personnages chargés de mystères et de secrets. En 1995, Pierre, âgé de vingt ans, arrive à Paris pour retrouver Anne qui n’est pas sa petite amie, mais presque sa sœur.

     

    Le jeune homme, qui suit des études de journalisme en dilettante, fait la connaissance de Michel Damborre, de quarante ans son aîné, ayant fait fortune en créant un groupe de presse, et de l’une de ses amies, Hélène, élégante prostituée officiant sur l’avenue Foch. Là où Anne disait «travailler» dans la dernière lettre adressée à Pierre avant de disparaître…


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email