Accueil » Opéra national du Capitole

ACTUALITÉ

Dafné • Opéra national du Capitole / théâtre Garonne

C’est sous l’égide de l’Opéra national du Capitole de Toulouse. La structure se doit dans chacune de ses saisons de présenter une œuvre contemporaine. Après Massacre de Wolfgang Mitterer en avril 2015, ce sera Dafné du même auteur autrichien.

Dafné © Aglae Bory

La compagnie Les Cris de Paris vient l’interpréter sur la scène du Théâtre Garonne pour 3 représentations, le 15 et 16 à 20h et le 17 février à 20h 30. Dafné est écrite spécialement pour un ensemble vocal de douze chanteurs, 4 sopranos, 3 mezzo-sopranos, 2 ténors, 1 baryton et 2 baryton-basses, poussant la note vocale (sonorisée en lien avec l’électroacoustique), mais aussi à l’occasion égrenant la note instrumentale (flûte, basson, guitare, cor, percussions,…).

Geoffroy Jourdain est à la direction.

« Pour moi, l’opéra doit nécessairement comprendre des airs, des “mélodies“ pour les voix. Si ces airs n’existent pas, si le chant n’existe pas, alors on est dans le domaine du théâtre musical. L’opéra reste l’endroit où de grandes émotions sont mises en relation avec le chant. » W. Mitterer

Dafné et Apollon

L’œuvre à la source, Dafné, est une réalisation du compositeur Heinrich Schütz, en 1627. Lui-même s’était inspiré d’un livret du grand poète baroque, Martin Opitz, Les métamorphoses d’Ovide : la nymphe Daphné n’échappait aux assiduités d’Apollon qu’en se transformant en laurier toujours vert, symbole de gloire éternelle, après un plouf ! dans les eaux du fleuve Pénée, allégorie de la Chasteté ou de la Vertu refusant l’amour physique d’ Apollon.

Il se trouve que la partition de Schütz a disparu dans un gigantesque incendie dans la ville de Dresde dont sa bibliothèque.

Wolfgang Mitterer

Le livret, intact, lui, a séduit Wolfgang Mitterer, le virtuose des claviers et des dispositifs électroniques en tous genres.

Le résultat, c’est le spectacle qui vous est offert par la compagnie Les Cris de Paris sous l’œil du compositeur. Une forme d’opéra madrigalesque. L’ensemble est dirigé par le directeur musical de la compagnie, Geoffroy Jourdain, et présenté dans une mise en scène et scénographie assurées par Aurélien Bory. L’artiste a déjà travaillé pour le Capitole avec en charge, la mise en scène d’un récent Parsifal. L’artiste aime les défis.

Dafné © Aglae Bory

Ne pas oublier que l’ouvrage fait appel aux sonorités électroniques qui vont constituer la basse continue, et le chœur des chanteurs, à la fois comédiens, instrumentistes et accessoiristes, le héros.  On est loin ici des essais de reconstitution musicologique, la partition ayant disparu en fumée. C’est une véritable réécriture avec les moyens propres au XXIè siècle auxquels Mitterer mixe avec grande habileté des extraits de partitions de Schütz.

« Ce qui compte se trouve à la lisière de tout et dans l’art de se soucier de l’autre. » W. Mitterer

Michel Grialou

Opéra national du Capitole
du mercredi 15 février au vendredi 17 février 2023
Site InternetBilletterie en Ligne
Spectacle présenté au théâtre Garonne

Opéra

Ballets

Concerts / Récitals

Saison 2022 / 2023

La saison 2022-2023 sera riche de spectacles majeurs, un choix qui réaffirme la mission artistique que s’est donnée notre maison. Les Noces de Figaro, La Traviata, La Bohème et Tristan et Isolde sont évidemment des piliers du grand répertoire. Mais nous donnerons aussi, pour la première fois sur notre scène, des ouvrages plus rares : Rusalka de Dvořák, Le Viol de Lucrèce de Britten, Mefistofele de Boito, ainsi qu’une création contemporaine : Dafne, le nouvel opéra de Wolfgang Mitterer.

Honneur également à la Danse, entre ballets classiques (Roméo et Juliette, Don Quichotte) et grands chorégraphes de notre temps ; à la musique ancienne avec Mondonville, Bach et les joyaux de la Renaissance ; à l’art du récital, avec les meilleurs interprètes d’aujourd’hui. Une programmation au plus haut niveau d’exigence, tout en diversité, au service de l’émotion.

VIDÉOS

AFFICHES

×