Contactez-nous
Lundi 27 Janvier 2020

Vernissage Exposition Les Vigies

jeudi 6 février 2020 - Centre des Cultures de l'Habiter

Imaginaire de la frontière à l’intérieur de la ville rose

Exposition photographique et sonore de Pascal Fayeton

« Les grandes pierres ont dans la ville des caractères archaïques.

Ces objets difformes rapportés de grands chantiers ont été couchés, dressés, stabilisés.

Leurs formes sont puisées dans le registre « naturel ». Avec leur air de rien, ces installations que je nomme vigies, se refusent à l’élitisme et s’adressent à chacun.

Les vigies convoquent un imaginaire de sentiments contradictoires, d’appartenance et d’exclusion, de mise en sécurité et de mise en danger, de sérénité et d’inconfort. […]

Je me demande si les vigies ne

...

La Dispute • Mohamed El Khatib

vendredi 31 janvier et samedi 1er février à 20h00 - Théâtre Garonne

"— Vous êtes-vous entraînés devant une glace pour nous le dire ?— Avez-vous pris des cours de théâtre avant de nous le dire ?— Aviez-vous peur de pleurer au moment de l’annonce ?— Avez-vous hésité sur le lieu de l’annonce ?" – La Dispute, extrait

Mohamed El Khatib travaille toujours à partir d’éléments réels qu’il expose subtilement sur scène. Lorsque le Théâtre de la Ville lui passe commande pour une pièce jeune public, il s’en va, de fait, à la rencontre d’enfants âgés de huit ans au sein de plusieurs écoles primaires, en France et à l’étranger. Ces moments passés avec eux ont été librement menés,

...

Um Passo a Frente - Lanamata

mardi 28 janvier à 20h30 - La Grainerie

LANAMATA c’est un solo sans solitude. Le bois, ma tière vivante est un vrai complice. Le spectacle est une rencontre entre deux protagonistes, entre deux êtres vivants: la nature et l’acrobate.Ensemble, ils jouent, permettant à l’acrobate de s’amuser avec l’impossible, et de rechercher avec le sérieux de l’enfant qui joue : la suspension, la verticalité, l’empilement, le parcours, le déséquilibre, le tas, le bordel, la désorganisation pour être organisé…

Crowd • Gisèle Vienne

vendredi 31 janvier et samedi 1er février - ThéâtredelaCité

Avec Crowd, j’essaie d’insister sur l’aspect jubilatoire, exutoire de l’expression de sentiments exacerbés, dont font notamment partie différentes formes de la violence. La petite communauté que je mets en scène et que je chorégraphie arrive dans un état où les sens sont déjà très excités, puisque les personnes qui vont à cette fête sont disposées à traverser des expériences émotionnelles particulièrement fortes, de tout type. Ce groupe va passer par différents comportements et s’exalter à travers une pièce dont la structure évoque de nombreux rituels.

Lobby • Compagnie Tie Break

du vendredi 31 janvier au dimanche 2 février - Odyssud

Entre danse hip-hop à couper le souffle, musique jazzy et humour, un show explosif et euphorisant !

Issus du groupe emblématique Pockemon Crew (champion du monde de breakdance, accueilli à Odyssud en 2019), les danseurs de la Compagnie Tie Break nous proposent leur première création, Lobby. Les situations, à la fois comiques et insolites, révèlent la vie dans les grands hôtels : les rencontres entre personnel (room service, réceptionniste, groom...) et clientèle, le quotidien dans les chambres, dans les ascenseurs...

Alex Ramires - Sensiblement Viril

vendredi 31 janvier 2020 à 20h30 - Le Bascala (Bruguières)

Tout commence quand Alex Ramirès naquit (Parce qu’avant, mine de rien, c’était compliqué de faire quoi que ce soit.) Les années passent dans un bonheur incommensurable et dans l’Isère, comme quoi tout arrive. Entouré de livres, de ses Playmobils et d’une meilleure amie, Rami grandit et, âgé de 9 ans, il commence les cours de théâtre qu’il ne lâchera que 10 ans plus tard pour commencer à jouer son tout premier spectacle à Lyon. (Dont lui seul a le DVD) Bon, entre temps il est quand même scolarisé, il découvre le cinéma, en tombe amoureux, se fait des tresses plaquées, regrette un peu, regarde les spectacles de Muriel Robin, obtient

...