Accueil » Les Grands Interprètes

ACTUALITÉ

À Toulouse, la saison musicale des Grands Interprètes met à l’honneur la voix et le piano, et invite notamment Gustavo Dudamel avec l’Orchestre de l’Opéra de Paris et Tugan Sokhiev avec l’Orchestre et le Chœur du Bolchoï de Moscou.

Tugan Sokhiev

Lire la suite

L’exigeante programmation des Grands Interprètes propose de nouveau cette année à Toulouse un voyage à travers l’Europe, conviant à la Halle aux Grains et à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines des musiciens d’envergure internationale. Faisant la part belle au piano, cette saison débute par un récital de Krystian Zimerman (Bach, Brahms, Chopin), artiste rare et atypique, et invite les pianistes Evgeny Kissin (Beethoven, Chopin, etc.) et Hélène Grimaud (Schumann, Chopin, Debussy, etc.). On annonce également Martha Argerich pour un programme à deux pianos avec Sergei Babayan (Mozart, Prokofiev), et le compositeur Fazil Say avec la Camerata de Salzbourg (Mozart, Say). Enfin, Nicholas Angelich jouera le Premier Concerto de Johannes Brahms accompagné par l’Orchestre philharmonique de Radio France, dirigé par son chef honoraire Myung-Whun Chung.

Krystian Zimerman

Côté voix baroques, la soprano Sabine Devieilhe et l’ensemble Pygmalion de Raphaël Pichon (photo) offriront un programme célébrant l’œuvre de Georg Friedrich Haendel (« Jules Cesar », »Le Triomphe du Temps et de la Désillusion »), et Marc Minkowski sera à la tête de ses Musiciens du Louvre pour donner à entendre des extraits d’opéras de Jean-Philippe Rameau chantés par le baryton Thomas Dolié. Le contre-ténor Philippe Jaroussky est de retour dans un nouveau répertoire, allant de John Dowland à Benjamin Britten, en compagnie du guitariste toulousain Thibaut Garcia. Quant aux King’s Singers, fameux sextuor vocal britannique, ils balaieront un large spectre musical à la recherche de l’harmonie, thème de leur concert à l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines.

Raphaël Pichon et Sabine Devieilhe © Josep Molina / Erato

Toujours très attendus, l’Orchestre, le Chœur et les solistes du Bolchoï de Moscou seront de nouveau au rendez-vous pour une version de concert de « Eugène Onguine », chef-d’œuvre lyrique de Piotr Ilitch Tchaïkovski dirigé par Tugan Sokhiev. Lors d’un second concert, ils joueront les « Danses Polovtsiennes », extraites de l’opéra d’Alexandre Borodine « le Prince Igor », puis « Trois Chansons russes » et la Deuxième Symphonie de Sergueï Rachmaninov. Ce sera également le retour de l’Orchestre national de l’Opéra de Paris pour une « Symphonie fantastique », d’Hector Berlioz, dirigée par Gustavo Dudamel, son nouveau directeur musical. L’Orchestre symphonique de Vienne et son chef permanent Andrés Orozco-Estrada consacreront leur concert à Ludwig van Beethoven, avec la violoniste norvégienne Vilde Frang. Enfin, le trompettiste Wynton Marsalis et son orchestre Jazz at Lincoln Center enflammeront la Halle aux Grains.

Jérôme Gac

 

Saison 2021 / 2022

Présentation saison 2021/2022

Construire une saison, c’est comme préparer un voyage : on en rêve, on s’en réjouit à l’avance ! 

Ainsi, la saison débutera par un récital de piano de Krystian Zimerman, artiste rare et atypique. Puis le récital de Sabine Devieilhe, accompagnée par Pygmalion et Raphaël Pichon, présage d’un rendez-vous musical d’une grande profondeur. 

Grands Interprètes continue son compagnonnage avec les grands noms du jazz et c’est Wynton Marsalis qui sera à l’unisson de son orchestre Jazz at Lincoln Center.

Pour la première fois, en dehors de la scène parisienne, l’Orchestre national de l’Opéra de Paris avec son tout nouveau directeur musical Gustavo Dudamel. Puis Philippe Jaroussky, qui lui, embrassera un nouveau répertoire dicté par les cordes pincées de la guitare de Thibaut Garcia. Un autre récital de piano avec un virtuose né, prodige du piano, Evgeny Kissin. 

Marc Minkowski a convié le baryton Thomas Dolié pour interpréter avec les Musiciens du Louvre une nouvelle symphonie avec voix de Rameau.

Des transcriptions pour piano de Prokofiev écrites par Sergei Babayan seront jouées à deux pianos avec l’ineffable Martha Argerich.

Deux orchestres autrichiens emblématiques : le Wiener Symphoniker dirigé par Andrés Orozco-Estrada, son chef permanent avec en soliste la talentueuse violoniste norvégienne Vilde Frang et la Camerata de Salzbourg avec Fazil Say.

L’Orchestre Philharmonique de Radio France dirigé par son chef honoraire Myung-Whun Chung et Nicholas Angelich qui déploiera toutes les couleurs de sa pâte sonore dans le premier concerto de Brahms. Enfin, une résidence du Bolchoï pour deux soirées à ne pas manquer. 

Un voyage riche entre artistes habitués de la ville rose et nouveaux venus qui sauront vous faire partager l’amour de leur art. Nous vous souhaitons une très belle saison et nous espérons vous retrouver nombreux pour partager ces rendez-vous musicaux.

VIDÉOS

À L'AFFICHE

×