Rencontre avec Charles Robinson animée par Sarah Authesserre

Les Chroniqueurs

vendredi 9 décembre de 17h à 18h - Libraire Ombres Blanches / Galerie Confort des Etranges

Fabrication de la guerre civile se propose de plonger le lecteur une année durant au cœur d'une Cité de banlieue : la Cité des Pigeonniers. Cité fictive, dans une ville fictive elle aussi. La Cité va être rasée dans le cadre d'un projet de rénovation urbaine. Le quartier délaissé va être puissamment activé.

 

Ce qui l'intéresse, ici, c'est de saisir la vie nue sous toutes ses formes : de la vie quotidienne jusqu'aux rêves, en passant par le boulot, le pas de boulot, les amitiés, les trahisons, les rivalités, le sexe, les morts. Toutes ces strates, tous ces flux, cette accumulation dont la charge conduit à la déflagration.


Lire la suite...






























    

    Une idée de l’enfer

    de Philippe Vilain

    Philippe Vilain, portrait d'un joueur


    L’auteur de L’Été à Dresde et de Pas son genre signe avec Une idée de l’enfer le portrait d’un homme emporté par la passion du jeu.


    Que Philippe Vilain, romancier des passions amoureuses et des névroses (jalousie, timidité…), se penche dans son dernier roman sur la fièvre du jeu n’est finalement pas surprenant. D’autant que ce portrait d’un joueur croise ici celui d’un couple – motif incontournable de son œuvre. Comme dans La Femme infidèle, il est question d’un amour clandestin et adultérin, mais que le narrateur entretient avec un partenaire un peu spécial : les paris sportifs.

     

    Loin de la dimension romanesque et mythologique qu’ont pu porter les courses, le poker ou la roulette avant d’être «dématérialisés», l’écrivain a choisi un support aussi trivial que contemporain. Il faut ainsi voir notre joueur se cacher dans sa salle de bains afin de miser sur Internet depuis son iPhone pour échapper à l’attention de sa femme.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email