Rencontre avec Charles Robinson animée par Sarah Authesserre

Les Chroniqueurs

vendredi 9 décembre de 17h à 18h - Libraire Ombres Blanches / Galerie Confort des Etranges

Fabrication de la guerre civile se propose de plonger le lecteur une année durant au cœur d'une Cité de banlieue : la Cité des Pigeonniers. Cité fictive, dans une ville fictive elle aussi. La Cité va être rasée dans le cadre d'un projet de rénovation urbaine. Le quartier délaissé va être puissamment activé.

 

Ce qui l'intéresse, ici, c'est de saisir la vie nue sous toutes ses formes : de la vie quotidienne jusqu'aux rêves, en passant par le boulot, le pas de boulot, les amitiés, les trahisons, les rivalités, le sexe, les morts. Toutes ces strates, tous ces flux, cette accumulation dont la charge conduit à la déflagration.


Lire la suite...






























    

    Des singes en hiver

    Thomas Morales et Jean-François Coulomb signent des premiers romans qui revendiquent fièrement leurs filiations entre Michel Audiard et les hussards.


    Il ne suffit pas de s’inscrire dans le sillage d’écrivains admirés pour en hériter le talent, mais afficher ses filiations et ses influences a le mérite de la franchise. Thomas Morales, dont le remarquable Dictionnaire élégant de l’automobile (à mettre également entre les mains de ceux qui n’ont pas le permis) et le recueil Lectures vagabondes disaient déjà beaucoup de ses dilections, annonce la couleur dès le titre de son premier roman : Les Mémoires de Joss B. Cela évoque la France d’avant, un film de Philippe de Broca, un Belmondo dialogué par Audiard.

     

    Son héros, Joss Beaumont, ancien journaliste et détective privé de son état, aime les voitures, les femmes, les journaux du matin, les chansons, Paris et les départementales. La nostalgie ne lui est pas étrangère et à travers ses yeux même les vilaines années 2000 prennent de douces teintes de noir et blanc.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email