Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Toulouse la rose et ses notes bleues

    « De briques et de jazz » livre de Charles Schaettel

    Ou les grandes heures du jazz à Toulouse


    Remettant à nouveau son cœur à l’ouvrage, 14 ans après, Charles Schaettel publie chez Atlantica, non pas une réédition de son livre déjà de référence sur le jazz à Toulouse, mais une refonte complète.


    Plus de pages, 336 ! Donc un pavé pour le jazz, des photographies couleur et noir et blanc, infiniment précieuses et rares, de nouveaux documents totalement inédits. Et un format qui fait un clin d’œil au format de nos chers vinyles 33 tours. Donc une bible et un monument, mais pas une tour de Babel, tant tout est clair et ordonné.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email