And Soon the Darkness

Marcos Efron

Connaissez-vous… And Soon the Darkness de Marcos Efron

par Christian Authier

 

Chaque mercredi, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir un film américain passé inaperçu lors de sa sortie.


Haussons-nous un peu du col. Nous n’avions pas attendu qu’Amber Heard devienne une people comme une autre grâce à sa relation puis son mariage et son divorce avec Johnny Depp pour nous intéresser à elle. Ses petits rôles dans Friday Night Lights de Peter Berg (sujet d’une prochaine chronique) et dans Alpha Dog de Nick Cassavetes ne pouvaient laisser indifférent avant son véritable premier rôle dans le mélancolique « slasher movie » All the Boys Love Mandy Lane (inédit en salles en France) du grand Jonathan Levine où elle crevait l’écran. On la vit ensuite dans Délire Express de David Gordon Green, Informers de Gregor Jordan (d’après des nouvelles de Bret Easton Ellis) ou Bienvenue à Zombieland de Ruben Fleischer. En 2010, la belle tenait l’affiche de The Ward : L’Hôpital de la terreur (inédit en France) du maître du fantastique John Carpenter et de And Soon the Darkness, premier long-métrage (et unique à ce jour) de Marcos Efron, coproduit par l’actrice.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email