Gone Girl

Un film de David Fincher

David Fincher est un maître du confinement, de l’oppression. Sa filmographie suinte par tous les pores d’un tel malaise, d’une tension telle, que je n’ose imaginer les événements horribles qui ont dû survenir dans sa petite enfance.


Générateur d’une chiée de clips (qui lui permirent d’investir l’industrie cinématographique), d’un premier long – métrage marquant (le sobrement nommé Alien 3, le plus suffocant) (c’était pour l’instant fan de) en passant par 7even, l’iconique Fight Club, The social Network et la récente série House of Cards (LA carte de visite prestige de Netflix), David Fincher s’est pourtant rarement exposé, tout en devenant un metteur en scène respecté.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email