Un formidable exercice de style

« The Double », un film de Richard Ayoade

Librement inspiré d’un roman de Dostoïevski, le dernier opus du britannique Richard Ayoade est une plongée angoissante dans l’univers du regard, celui des autres sur soi et ses effets collatéraux sur son propre comportement.

 

Ce film particulièrement troublant et intrigant nous met en présence de Simon, modeste employé d’une administration kafkaïenne localisée en un lieu et dans une époque aussi improbables que mystérieuses. Simon est un type transparent, autant pour sa hiérarchie que pour ses collègues et plus particulièrement la belle employée à la photocopieuse, Hannah. Arrive alors James, une nouvelle recrue dont tout le monde s’entiche immédiatement. Il devient la star de l’administration sous le regard incrédule de Simon car James, physiquement, est son sosie.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email