Vive Franco !

Une Chronique de Christian Authier

L’acteur révélé au grand public dans la saga Spider-Man, 127 heures ou La Planète des singes : Les Origines mène aussi une carrière audacieuse de cinéaste.

 

Dans la foulée des trois volets des aventures de Spider-Man réalisés par Sam Raimi à partir de 2001 où il tenait l’un des rôles principaux, James Franco aurait pu se contenter d’enchaîner les superproductions tout en misant sur son physique de beau gosse. Or, il a toujours pratiqué le contre-pied, alternant films grand public (Mange, prie, aime, 127 heures, La Planète des singes : Les Origines, Le Monde fantastique d’Oz), films d’auteur (Harvey Milk de Gus Van Sant, Spring Breakers d’Harmony Korine) tout en menant dès 2005 sa propre œuvre de cinéaste.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email