Remise du 32e Prix du Jeune Ecrivain de langue française

Les Chroniqueurs

mercredi 29 mars à 20h - Théâtre municipal de Muret

Lecture d’extraits des textes primés par deux comédiens de la Comédie-Française.

 

En présence des écrivains du jury et des lauréats du 32e Prix.

 

Sylvia Bergé, sociétaire de la Comédie-Française depuis 1998, et Didier Sandre, Molière du meilleur acteur en 1996 et pensionnaire de la Comédie-Française depuis 2013, liront des extraits des nouvelles lauréates du 32e Prix. Ils seront accompagnés musicalement par Claire Gimatt et Pierre-Yves Meyer.

 

La soirée se clôturera par un cocktail et une séance de dédicaces, l’occasion de rencontrer les écrivains du jury et les douze lauréats de cette année.

 

Lire la suite...






























    

    La nostalgie des buffets de gare

    de Benoît Duteurtre

    Benoît Duteurtre et la poésie des gares


    L’auteur du Voyage en France, prix Médicis 2001, signe un essai aussi nostalgique que combatif sur la transformation des trains et des gares au nom de la modernité.


    Pour mesurer l’ampleur des ravages commis au nom d’une prétendue «modernité» (nom flatteur invoqué pour justifier les pires régressions mises en œuvres par les autoproclamés «modernes»), on peut prendre de vastes sujets : la financiarisation de l’économie, l’épuisement des ressources naturelles par le système productiviste, l’extension de la concurrence dite «libre et non faussée» (c’est-à-dire, par exemple, la mise en concurrence du travailleur français avec le travailleur ou l’enfant du Tiers-Monde plus ou moins réduit en esclavage), d’autres encore. Ou bien choisir un motif plus étroit, mais non moins explicite.

     

    Ainsi, de romans (Service clientèle, L’Ordinateur du Paradis…) en chroniques (Polémiques) ou essais (Le Grand embouteillage), Benoît Duteurtre consacre une part de son œuvre à l’évocation des destructions en cours en réduisant la focale sur des thèmes directement en prise avec notre quotidien : le téléphone portable, Internet, la bagnole… Dans La nostalgie des buffets de gare, l’écrivain s’attèle à la transformation de la SNCF et de ses services.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email