Camille Pujol, jeune auteure ariégeoise en signature pour son premier roman

Les Chroniqueurs

samedi 28 janvier - Librairie Gibert Joseph

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la venue de Camille Pujol, toute jeune auteure ariégeoise, qui viendra signer son premier roman, "Blue", récemment paru aux éditions Michel Lafon, le samedi 28 janvier à partir de 15h00 au rayon Jeunesse de notre librairie.

 

Âgée de 16 ans et native de Pamiers, Camille Pujol a d'abord été plébiscitée par les millions de lecteurs et lectrices de la plate-forme de lecture Wattpad, qui l'ont placée parmi les dix auteurs français les plus lus sur ce site.

 

Pour sa première publication papier, elle nous livre l'histoire d'une jeune fille aux cheveux bleus, Blue, 17 ans, qui tente de s'adapter à son nouveau lycée tout en sauvegardant les secrets qui l'ont obligée à déménager...


Lire la suite...






























    

    La nostalgie des buffets de gare

    de Benoît Duteurtre

    Benoît Duteurtre et la poésie des gares


    L’auteur du Voyage en France, prix Médicis 2001, signe un essai aussi nostalgique que combatif sur la transformation des trains et des gares au nom de la modernité.


    Pour mesurer l’ampleur des ravages commis au nom d’une prétendue «modernité» (nom flatteur invoqué pour justifier les pires régressions mises en œuvres par les autoproclamés «modernes»), on peut prendre de vastes sujets : la financiarisation de l’économie, l’épuisement des ressources naturelles par le système productiviste, l’extension de la concurrence dite «libre et non faussée» (c’est-à-dire, par exemple, la mise en concurrence du travailleur français avec le travailleur ou l’enfant du Tiers-Monde plus ou moins réduit en esclavage), d’autres encore. Ou bien choisir un motif plus étroit, mais non moins explicite.

     

    Ainsi, de romans (Service clientèle, L’Ordinateur du Paradis…) en chroniques (Polémiques) ou essais (Le Grand embouteillage), Benoît Duteurtre consacre une part de son œuvre à l’évocation des destructions en cours en réduisant la focale sur des thèmes directement en prise avec notre quotidien : le téléphone portable, Internet, la bagnole… Dans La nostalgie des buffets de gare, l’écrivain s’attèle à la transformation de la SNCF et de ses services.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email