Contactez-nous
Mercredi 20 Septembre 2017

Cinémathèque de Toulouse

Institution de rang international, la Cinémathèque de Toulouse est une archive moderne installée dans un espace géo-culturel particulier, le Sud-Ouest de la France. Fondée il y a 40 ans par des cinéphiles passionnés réunis autour de Raymond Borde, elle propose aujourd’hui des activités variées dans le domaine du cinéma. Les services ouverts au public se situent au coeur historique de la ville tandis que le site dédié aux collections, aux chercheurs et aux professionnels est installé en bordure d’agglomération, sur la commune de Balma.

Projections, expositions, bibliothèque : les services ouverts au public

La Cinémathèque de Toulouse programme environ 900 séances par an, consacrées à des thématiques, des rétrospectives ou des festivals. Au delà des films, ses 250 fauteuils répartis sur deux salles permettent d’assister régulièrement à des colloques, des ciné-concerts, des séances privées pour le public scolaire, des rencontres professionnelles, des débats avec des invités, etc. Des expositions en liaison avec le cinéma sont accessibles dans le hall durant toute l’année et permettent de compléter la réflexion autour de la programmation, de découvrir des pièces rares des collections de la Cinémathèque de Toulouse ou de celles de ses homologues étrangers, de proposer un regard particulier sur les grands événements culturels en cours… Egalement installée rue du Taur, la bibliothèque est une bibliothèque de recherche avec ses 71 000 dossiers de presse, ses 12 000 ouvrages, ses 3 500 titres de revues françaises et étrangères, ses 1 800 scénarios et son fonds audiovisuel (200 titres documentaires en vidéo, 340 DVD, 600 CD audio de musiques de films, 30 CD Rom). Elle offre aux lecteurs une documentation complète sur l’ensemble des aspects du cinéma. Ses collections ont été constituées à partir de dons privés, de dépôts et d’acquisitions. La bibliothèque participe au catalogue collectif Ciné-ressources, en collaboration avec la Cinémathèque française, l’Institut Jean Vigo et les Archives audiovisuelles de Monaco. Elle est ouverte à toute personne de 16 ans et plus, du mardi au samedi de 14h à 18h et en nocturne le jeudi jusqu’à 19h30.

Le Centre de conservation et de recherche de Balma

Depuis son ouverture en 2004, il réunit pour la première fois sur un site commun les collections film (34 000 copies) et non-film (environ 50 000 affiches, près de 500 000 photos, des press books, des documents originaux sur l’histoire du cinéma…). Construite selon les dernières normes en vigueur en matière de conservation (température et hygrométrie constantes…), l’archive est non seulement un écrin technologique pour toutes les pièces des collections mais aussi un instrument de recherche au service des professionnels, des étudiants, des chercheurs… Elle participe à la base de données collective LISE, en collaboration avec les Archives françaises du film et la Cinémathèque française. Elle s’est dotée d’un laboratoire de conservation active et depuis peu d’un matériel de sauvegarde numérique.