Contactez-nous
Dimanche 21 Octobre 2018

Les Grands Interprètes

Serse de Haendel pour ouverture de saison du Cycle Grands Interprètes : soirée pyrotechnique assurée

Par Michel Grialou

L’événement aura lieu le mercredi 7 novembre à la Halle, 20h. L’affiche est plus qu’alléchante. C’est la version concert d’un opéra baroque de Haendel, Serse, dramma per musica en trois actes, en italien, créé à Londres le 15 avril 1738 avec le castrat Caffarelli dans le rôle-titre. Vous suivrez avec enthousiasme les frasques amoureuses du roi de Perse, Serse, fil conducteur d’une intrigue à rebondissements politiques, jalonnée de situations tragico-comiques.

 

Franco Fagioli  Franco Fagioli

 

L’orchestre est celui d’Il pomo d’oro, orchestre tout jeune, de notoriété grandissante et devenu maintenant incontournable pour ce type d’ouvrages. Orchestre déjà accueilli il y a cinq ans, à ses tout débuts, ici, à la Halle, dans un concert intitulé « concerti per l’Imperatore » le lundi 3 février 2014. Il va être dirigé par Maxim Emelyanychev, jeune chef constituant un événement à lui tout seul, extraordinaire musicien, pianiste et fin claveciniste, ayant fait ses débuts comme chef d’orchestre à l’âge de …12 ans ! Il dirige ici le tout du clavecin et joue debout.

Lire la suite...

Deuxième événement en lui-même, c’est le rôle de Serse interprété par Franco Fagioli, le contreténor argentin qui ne peut se comparer qu’à une Bartoli. Phénoménal sur scène, il est fantastique, même en concert, avec un visage “bourré“ d’expressivité. La scène de la folie du roi achéménide va vous surprendre. Les fous de baroque seront tous là. À titre documentaire, l’aria “Ombra mai fu“ est la plus connue de cet opéra. « Certains sont tellement impressionnés d’entendre un homme chanter aussi haut qu’ils ne se soucient plus de savoir si le son est beau. », nous confie-t-il.

 

Maxim Emelyanychev  Maxim Emelyanychev

 

Serse, roi de Perse (contre-ténor)      [Franco Fagioli]

Arsamene, son frère, amoureux de Romilda (mezzo-soprano)        [Vivica Genaux]

Amastre, unique héritière de la couronne de Tagor,  promise à Serse (travestie en homme) (mezzo-soprano)    [Marianna Pizzolato]

Ariodate, prince, vassal de Serse  (basse)    [Andreas Wolf]

Romilda, sa fille, amoureuse d’Arsamene   [Inga Kalna]

Atalanta, petite sœur de Romilda, secrètement amoureuse d’Arsamene (soprano)           [Francesca  Aspromonte]

Elviro, un paysan facétieux, domestique d’Arsamene (baryton)     [Biagio Pizzuti]

 

Année charnière et précédant la création de Serse, 1737 représente dans la vie du musicien, l’effondrement complet de sa fortune, de sa carrière, de sa santé, mais non de ses capacités intellectuelles. C’est peu après des créations intensives que le compositeur tombe malade et doit abandonner Covent Garden. Il part se soigner aux eaux d’Aix-la-Chapelle et c’est à son retour qu’on lui propose de revenir au Théâtre Haymarket où une brillante saison d’opéras italiens doit s’ouvrir avec le célébrissime castrat Caffarelli.

Ce sera d’abord, l’Ode Funèbre pour la Reine Caroline, probablement son chef-d’œuvre dans le domaine de la musique religieuse, puis deux opéras Faramondo et Serse. D’aucuns ont tout de même noté les négligences nombreuses qui parsèment le second, et le sans-gêne avec lequel il emprunte à l’opéra du même nom que son vieux rival Giovanni Bononcini avait composé quarante ans auparavant, en 1694. Mais les emprunts sont alors monnaie courante. Simplement, c’est le fait qu’il faut bien vivre et que, s’il faut faire des opéras, eh bien…mais ni Bononcini, ni les auditeurs anglais n’en seront offusqués.

Quant au livret, il est dû au librettiste Nicolo Minato et a déjà servi à plusieurs musiciens. On y retrouve le mélange de politique et d’amour, le jeu croisé des frères ennemis et des sœurs rivales. Serse ou Xerxès est un souverain tout-puissant, comme un Jules César ou Tamerlano. Mais, en tant qu’homme, c’est un faible qui se tait et se sent ridicule, et qui en devient dangereux. Son plus beau chant d’amour, « Ombre mai fu », ce trop célèbre Largo, ou plutôt Larghetto, c’est à un arbre qu’il le chante !! Tyran imprécis et timide, il peut devenir monstrueux, car la vie des autres, des gens normaux, dépend de sa toute- puissance. Le comique et le tragique seront alors présents en même temps.

Par la suite, Haendel abandonne l’écriture de l’opéra et va composer des oratorios.

Biographies des artistes : cliquez ici

Quelques mots sur le compositeur : cliquez ici

 

Grands Interpretes Reserve

 

Billetterie en Ligne


Les Grands Interprètes
Il Pomo d’Oro • Maxim Emelyanychev (direction)
mercredi 07 novembre 2018 • Halle aux Grains (20h00)

 

 

 

Une nouvelle saison… C’est comme un voyage. On en rêve en amont…

Ainsi, nous vous convions à écouter des musiciens fidèles de notre série mais aussi à en découvrir d’autres, qui s’inscrivent pour la première fois, dans l’histoire des Grands Interprètes

Nous débuterons cette édition avec un chef d’œuvre de Haendel, Serse, en version concert, dirigé par Maxim Emelyanychev, aux multiples talents et avec le solaire Franco Fagioli. Puis, place à la musique symphonique avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France, son directeur musical Mikko Franck et les charismatiques sœurs Buniatishvili, dans un programme de musique française. L’orchestre Les Siècles, pour la première fois à Toulouse, sera dirigé par le prodigieux François-Xavier Roth. A leur répertoire, Berlioz dont on célèbrera le 150ème anniversaire de sa mort en 2019, sera à l’honneur. Le Budapest Festival Orchestra et Iván Fischer ont invité le grand pianiste Emanuel Ax dans un répertoire classique Mozart, Schubert et Rossini. En point d’orgue de cette saison, Tugan Sokhiev sera au cœur d’une résidence du Bolchoï avec 3 concerts exceptionnels de musique russe. Tout d’abord : le chœur, à cappella, dans la ferveur des liturgies et musiques populaires, puis deux opéras en version concert : La Dame de pique de Tchaïkovski et Ivan le Terrible de Rimski-Korsakov. L’occasion de s’immerger dans l’insondable âme russe, nous en aurons encore l’opportunité avec le concert de musique de chambre de Sol Gabetta et de Bertrand Chamayou.

Maria João Pires qui officiellement a quitté la scène musicale se consacrant désormais à son projet pédagogique, Partitura, qui est un échange musical avec de jeunes talents dont elle partage les valeurs musicales. C’est Mozart qu’elle nous offrira, à quatre mains, avec Lilit Grigoryan.

Un musicien rare qui nous livre toujours des versions épurées, Murray Perahia se réserve le temps de réflexion à son programme. Lui succèderont Martha Argerich et Lilya Zilberstein dans une connivence unique et Nelson Freire qui promène un regard d’enfant sur le répertoire pianistique.

Un clin d’œil au répertoire jazz avec Brad Mehldau, le plus classique des pianistes de jazz. On se souvient de ses duos magnifiques avec Anne Sofie von Otter ou Renée Fleming. C’est en solo, que nous l’accueillerons afin de se laisser embarquer dans ses improvisations.

Dans l’écrin merveilleux de l’Auditorium St Pierre des Cuisines, nos pauses musicales, au répertoire éclectique et intimiste : chant à cappella avec les mythiques King’s Singers, un récital avec le baryton–basse américain Evan Hughes fruit de notre partenariat avec l’Académie d’Art Lyrique d’Aix en Provence et la marimbiste Vassilena Serafimova à ne rater sous aucun prétexte pour découvrir les sonorités inouïes de cet instrument, en compagnie de Thomas Enhco.

De ces moments suspendus en quête d’émotions inattendues…

Nous espérons vivement les partager avec vous.

Catherine d’Argoubet

 

Fondée en 1985 par Catherine d’Argoubet, l’association Grands Interprètes s’attache à promouvoir à Toulouse l’excellence artistique liée à la musique de chambre, baroque, symphonique ou à tout récital d’artistes d’exception.

L’association participe aujourd’hui pleinement au dynamisme culturel de la ville et de la région en proposant une série de concerts digne des grandes capitales européennes.

L’accès à la culture est un facteur essentiel du lien social, c’est pourquoi Grands Interprètes a engagé une politique de mixité des publics à l’aide d’un véritable programme de sensibilisation à l’échelle locale et régionale. 

Rejoignez le Cercle des Grands Interprètes et faites vivre la musique classique autrement :

 Participez à l’épanouissement culturel de notre région en soutenant notre programmation et partagez cet engagement fort au sein du Cercle ;

 Devenez un acteur du développement régional au sein d’un projet créateur de lien social permettant à un public le plus large possible d’accéder aux concerts ;

 Préparez l’avenir en assurant la transmission de l’expérience musicale aux plus jeunes, à l’école et en famille.

Que ce soit à titre individuel ou de votre entreprise, vous contribuez par vos dons au développement des missions de Grands Interprètes, tout en bénéficiant de réductions d’impôts et d’avantages exclusifs lors des concerts et des rencontres du Cercle des Grands Interprètes.

Comment nous soutenir :  Télécharger le flyer

 

Les propositions de mécénat de Grands Interprètes entrent dans le cadre des dispositions fiscales de la loi n°2003-709 relative au mécénat, aux associations et aux fondations dite « Loi Aillagon », publiée au Journal Officiel le 1er Août 2003, permettant aux entreprises, et aux particuliers, de bénéficier d’une réduction. 
 

Contactez Nathalie Coffignal, responsable du mécénat (ncoffignal@grandsinterpretes.com - 05 61 21 09 61) pour de plus amples informations.

Les Grands Interprètes : au cœur de la démarche de mécénat

 

 
  
Rejoignez le Cercle des Grands Interprètes
Le Cercle des Grands Interprètes 
 

Il Pomo D'Oro

Maxim Emelyanychev (Direction)

Mercredi 7 Novembre à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Orchestre Philharmonique de Radio France

Mikko Franck (Direction)

Samedi 24 Novembre à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Maria Joao Pires (Piano)

Lilit Grigoryan (Piano)

Jeudi 29 Novembre à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Evan Hughes (Baryton-Basse)

Hélio Vida (Piano)

Lundi 10 décembre à 20h / Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Réservation

The King's Singers

Samedi 19 janvier à 20h / Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Réservation

Murray Perahia (Piano)

Lundi 28 janvier à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Thomas Enhco (Piano)

Vassilena Serafimova (Marimba)

Lundi 18 février à 20h / Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Réservation

Bertrand Chamayou (Piano)

Sol Gabetta (Violoncelle)

Lundi 11 mars à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Choeur du Théâtre Bolchoï de Russie

Valery Borisov (Direction)

Mercredi 13 mars à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Orchestre et Choeur du Théâtre Bolchoï de Russie

Tugan Sokhiev (Direction)

Jeudi 14 mars à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Orchestre et Choeur du Théâtre Bolchoï de Russie

Tugan Sokhiev (Direction)

Vendredi 15 mars à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Brad Mehldau (Piano Jazz)

Samedi 23 mars à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Martha Argerich (Piano)

Lilya Zilberstein (Piano)

Samedi 6 avril à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Budapest Festival Orchestra

Ivan Fischer (Direction)

Lundi 20 mai à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Les Siècles

François-Xavier Roth (Direction)

Jeudi 23 mai à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Nelson Freire (Piano)

Mercredi 5 juin à 20h / La Halle aux Grains

Réservation

Serse de Haendel pour ouverture de saison du Cycle Grands Interprètes : soirée pyrotechnique assurée (Culture 31 - Michel Grialou)

Piano et chant au menu du cycle Grands Interprètes (Culture 31 - Michel Grialou)

Grands Interprètes 2018-2019, le prestigieux voyage (Culture 31 - Serge Chauzy)

Yannick Nézet-Séguin est tout simplement irrésistible ! (Culture 31 - Hubert Stoecklin)

Sokolov maitre de musique : quel délice ! (Culture 31 - Hubert Stoecklin)

Un Québecois à New-York (Culture 31 - Jérôme Gac)

Brahms, Brahms, Braaaaaaaahms !! (Culture 31 - Michel Grialou)

Le retour de Grigory Sokolov (Culture 31 - Serge Chauzy)

Dix doigts d'or à chaque main, tel est Grigory Sokolov (Culture 31 - Michel Grialou)

Grands Interprètes, le cycle de concerts de musique classique incontournable en nos murs (Culture 31 - Michel Grialou) 

Quand l'un des chefs parmi les plus talentueux dirige un orchestre d'exception et une pianiste irrésistible (Culture 31 - Michel Grialou)

Concert classique au sommet (Culture 31 - Michel Grialou) 

Le chef russe Yuri Temirkanov est de retour. Effervescence à la Halle assurée. (Culture 31 - Michel Grialou)

De Tchaïkovski à Bernstein (Culture 31 - Jérôme Gac) 

Senesino triomphant (Culture 31 - Jérôme Gac) 

Quand Philippe Jaroussky rencontre un très grand spécialiste de la voix : Georg Friedrich Haendel (Culture 31 - Michel Grialou)

De Ludwig au XVème siècle avec Chosta et Lenny (Culture 31 - Michel Grialou)

Objectif Haydn (Culture 31 - Jérôme Gac)

Les géants de la musique (Culture 31 - Jérôme Gac)

Grands Interprètes, quinze soirées pour une 32ème saison ouverte et prestigieuse ( Culture 31 - Serge Chauzy)

Les Grands Interprètes : au cœur de la démarche de mécénat (Culture 31 - Marjorie Lafont)