Contactez-nous
Mardi 27 Octobre 2020

Les Grands Interprètes

Alexandre Kantorow et le Budapest Festival Orchestra de retour à Toulouse

Par Serge Chauzy

L’association Grands Interprètes retrouve l’un des plus prestigieux orchestres du monde symphonique avec lequel elle a lié des relations étroites. Le Budapest Festival Orchestra, fondé et dirigé par Iván Fischer sera à Toulouse le vendredi 23 octobre à 18h30 pour un grand concert ouvert et varié au cours duquel se poursuivra l’hommage à Beethoven. Liszt et Britten seront également au programme qui permettra d’accueillir de nouveau à Toulouse le jeune et grand pianiste français Alexandre Kantorow.

 

Alexandre Kantorow © Sasha GusovAlexandre Kantorow © Sasha Gusov

 

Fondé en 1983 par Iván Fischer et Zoltán Kocsis, le Budapest Festival Orchestra (BFO) s’est imposé comme l’un des plus admirables orchestres actuels. Il est apprécié par le public et salué par la critique internationale pour ses spécificités et la qualité de ses interprétations. Depuis plus de trente ans Iván Fischer, son directeur artistique, dirige le travail artistique du BFO. Il a mis en place un certain nombre d’initiatives nouvelles. L’enquête internationale de Gramophone Magazine en 2009 a classé le Budapest Festival Orchestra parmi les dix meilleurs orchestres du monde.

Lire la suite...

Toujours à l’initiative d’Iván Fischer, les programmes destinés à la jeunesse représentent une part importante des activités de l’orchestre. Chaque année, plus de cinquante manifestations musicales sont organisées à l’intention du jeune public, l’impliquant souvent en tant que participant actif dans ses productions. Chaque saison, trois semaines sont consacrées à des programmes communautaires, où des groupes de l’orchestre apportent de la musique dans les écoles, les foyers de soins, les églises et les centres communautaires.

 

Budapest Festival Orchestra Credit BfoLe Budapest Festival Orchestra et son directeur Iván Fischer – Photo BFO –

Né en 1997 dans une famille de musiciens (ses deux parents sont violonistes et son père est également un chef d’orchestre réputé) Alexandre Kantorow connait un fulgurant début de carrière. Ce jeune pianiste a commencé à se produire très tôt. A seize ans il était invité aux Folles journées de Nantes et de Varsovie avec le Sinfonia Varsovia, et il a depuis joué avec de nombreux orchestres internationaux. Sa carrière a littéralement explosé lorsqu’il a remporté en 2019 le Concours Tchaïkovski de Moscou, devenu ainsi le premier français à obtenir ce prix prestigieux. Il a également participé à plusieurs reprise au festival Piano aux Jacobins.

 

Alexandre Kantorow © Sasha GusovAlexandre Kantorow © Sasha Gusov

 

Le 23 octobre prochain, Alexandre Kantorow sera à Toulouse le soliste du Concerto n°2 pour piano et orchestre en la majeur de Franz Liszt. Liszt a écrit une première version de ce concerto pendant sa période virtuose entre 1839 et 1840. Il l’a ensuite laissé de côté pendant une dizaine d’années avant de le réécrire plusieurs fois. La quatrième et dernière version fut terminée en 1861. Ce concert s’ouvrira avec la Simple Symphony composée par Britten entre décembre 1933 et février 1934 à Lowestoft, en utilisant des bribes de partition que le compositeur avait écrites pour piano lorsqu’il était un jeune adolescent, entre 1923 et 1926. Enfin l’hommage à Beethoven sera célébré par l’exécution de sa Symphonie n°4, en si bémol majeur, opus 60. Contrastant avec l’héroïque 3ème symphonie en mi bémol majeur et la 5ème symphonie en ut mineur, elle fut considérée par Robert Schumann comme « Une menue dame grecque prise entre deux dieux nordiques » !

Billetterie en ligne des Grands Interprètes

Les Grands Interprètes

 

 

 

Nous sommes heureux de vous inviter à découvrir cette nouvelle édition, la 35ème. Elle est le témoignage que l’on peut par passion : construire une histoire, celle des Grands Interprètes de notre temps, réunir les plus grands talents, ceux qui ouvrent notre coeur à la beauté et donnent une mémoire émotionnelle à l’éphémère.

Ces talents, ce sont tous les musiciens qui ont accepté de nous accompagner tout au long de ces saisons, pour nous offrir leur art incomparable : de grandes voix, des orchestres magnifiques, des solistes exceptionnels comme Cecilia Bartoli – elle a imaginé un concert spectacle où elle célèbrera Farinelli, le chanteur d’opéra le plus fêté du 18ème siècle, avec les Musiciens du Prince dirigés par Gianluca Capuano. L’Orchestre du Budapest Festival Orchestra et son chef Iván Fischer, fidèle des Grands Interprètes, ont choisi Alexandre Kantorow, le premier français vainqueur du concours Tchaïkovski. Il mettra toute la fougue de sa jeunesse dans la virtuosité de ce 2ème concerto pour piano de Liszt.

Les oeuvres que John Eliot Gardiner a inscrites au programme de l’English Baroque Soloists, Bach, Haendel et Rameau, sont issues du jardin qu’il cultive avec amour : c’est aussi à lui que l’on doit d’avoir tiré de l’oubli les Boréades. La voix de Philippe Jaroussky est un élixir de l’âme, il sera accompagné par Artaserse, un des ensembles sur instruments d’époque les plus passionnants de la scène musicale, pour explorer le répertoire baroque italien.

Il Pomo d’Oro, embarqué par le trublion musical Maxim Emelyanychev, va tisser la tragédie d’Oreste de Haendel, incarné par Franco Fagioli, Francesca Aspromonte et Julia Lezhneva.

Nous débuterons 2021 avec les King’s Singers, une parenthèse musicale pleine d’esprit. Ils balaieront un large répertoire à la recherche de l’harmonie, thème de leur concert.

La Staatskapelle Dresden est un des orchestres les plus anciens au monde et les plus légendaires.

Une histoire de la musique à lui tout seul ! Sir András Schiff en sera à la fois le clavier et la baguette.

Nous accueillerons, en résidence, les forces vives du Bolchoï : l’Orchestre, le Choeur et les solistes pour continuer notre exploration du répertoire russe avec un concert symphonique et La Fiancée du tsar de Rimski-Korsakov en version concert.

Du piano, avec trois personnalités très diverses : Nelson Freire – son pianisme est une confidence, Hélène Grimaud, qui nous fera partager une méditation poétique, et enfin, Daniil Trifonov, à l’imagination sonore débordante qui lui donne une gamme de couleurs incomparable.

Enfin, de la musique de chambre avec Renaud Capuçon et David Fray dans une connivence évidente.

C’est avec impatience et gourmandise que nous allon partager, je dirais même savourer ces concerts dans une appréciation toute particulière, animés d’un désir qui ne peut être
comblé…que par la musique vivante.

Catherine d’Argoubet

 

Cecilia Bartoli (Mezzo-Soprano)

Les Musiciens du Prince-Monaco

Mardi 13 octobre 2020

Réservation

Budapest Festival Orchestra

Direction Iván Fischer

Vendredi 23 octobre 2020

Réservation

English Baroque Soloists

Direction Sir John Eliot Gardiner

Jeudi 05 novembre 2020

Réservation

Philippe Jaroussky

Ensemble Artaserse

Lundi 16 novembre 2020

Réservation

Il Pomo d’Oro

Direction et piano Maxim Emelyanychev

Jeudi 19 novembre 2020

Réservation

The King’s Singers

Mardi 19 janvier 2021

Réservation

Staatskapelle Dresden

Direction et Piano Sir András Schiff

Jeudi 25 février 2021

Réservation

Orch. et Choeur du Théâtre Bolchoï

Direction Tugan Sokhiev

Mercredi 10 mars 2021

Réservation

Orch. et Choeur du Théâtre Bolchoï

Direction Tugan Sokhiev

Jeudi 11 mars 2021

Réservation

Daniil Trifonov

Vendredi 26 mars 2021

Réservation

Hélène Grimaud

Mercredi 14 avril 2021

Réservation

Nelson Freire

Mardi 08 juin 2021

Réservation