Accueil » Galerie Serventi • Apnée

Galerie Serventi • Apnée

by redaction

Pour sa première exposition collective intitulée APNEE, la galerie Serventi expose une quinzaine d’artistes toulousains, réunis autour du thème de la pollution des océans et ses conséquences. Portée par les soeurs Léa et Alix Serventi, filles et petites-filles d’antiquaires, cette belle initiative souligne l’importance que l’écologie trouve aujourd’hui dans notre mode de vie auprès des jeunes générations. Immersion dans l’univers coloré de ces artistes engagés, exposés jusqu’au 30 juin seulement…

Voilà presque 10 ans que la galerie Serventi, nichée rue d’Astorg, à deux pas de la Place St Georges, propose art moderne et contemporain, mêlant des artistes régionaux (André Marfaing, Raymond Espinasse, Jean-Pierre Rives, Hervé Di Rosa..), à des peintres et sculpteurs internationaux de l’abstraction, de l’art contemporain et de l’art urbain (Pierre Ambrogiani, Bernard Rancillac, JonOne, Gérard Schlosser, Erro, Philippe Pasqua…). Inspirées par le travail de Pierre Preneron, l’un des artistes de la galerie, présent dans APNEE, les deux jeunes femmes imaginent une exposition collective thématique répondant aux enjeux écologiques dont la pollution des océans par le plastique est l’un des fléaux.

En 2003, Agnès Troublé connue sous le nom d’agnès b. – styliste et créatrice de la marque française éponyme – et son fils Etienne Bourgois achètent la goélette Seamaster de Peter Blake, ayant appartenu à Jean-Louis Etienne sous le nom d’Antarctica. Ils la rebaptisent Tara. Dès lors, le voilier effectue des expéditions scientifiques dans tous les océans du globe afin de sensibiliser la communauté internationale à la défense de l’environnement. En 2016, agnès b. et Etienne Bourgois créent la Fondation Tara Océan, et lui font don de la goélette. Elle devient ainsi la première fondation reconnue d’utilité publique consacrée aux océans. Aujourd’hui présidée par Etienne Bourgois, Tara Océan a déjà mené une quinzaine d’expéditions à travers le monde et offre en parallèle une médiation avec le milieu artistique en proposant notamment des résidences d’artistes sur son voilier. Ce regard croisé avec le monde sous-marin et ses enjeux touchent le grand public par une approche plus sensorielle et émotionnelle que scientifique.

Plonger en apnée implique de pénétrer dans un monde inconnu où l’espace-temps diffère, la respiration cesse et contraint le corps humain à s’adapter pour garder ses forces, c’est aussi ouvrir son regard à d’autres paysages subaquatiques et comprendre que la Nature tout simplement ne respire plus. APNEE réunit 16 sculpteurs et peintres toulousains dont chaque oeuvre a été spécialement créée pour l’exposition. Hormis cette exclusivité, l’absence de cadre confère aux plasticiens une liberté totale d’expression et de partage personnel et sensoriel sur ce qu’est la pollution plastique des océans, illustrée par de l’art figuratif, abstrait, brut, urbain ; par des peintures et autres sculptures.

Alix Serventi précise : « La pollution des océans est un thème majeur de l’écologie, car il engendre énormément de conséquences au plan humain. Notre génération particulièrement se doit d’être préoccupée par des sujets comme celui-ci. A notre échelle, et par le biais de l’art, nous souhaitons faire passer un message. Nous avons nous-mêmes beaucoup appris lors de la préparation de cette exposition. »

Fred Manenc, Jean-Luc Beaufils, Julien Soone, Antoine Gamard, Alexandre Nicolas… viennent compléter des artistes de la galerie comme Dontzoff did et Jazzu au sein de cette « immersion graphique et plastique ». On regrettera peut-être la faible représentation de femmes artistes toulousaines propre au marché de l’art en général, avec seulement Moi et Tania Manesenkow, mais l’engagement prime. La galerie reversera d’ailleurs un pourcentage du prix de vente des oeuvres à la Fondation Tara Océan.

A l’heure où tout bouge très vite et parce qu’Alix et Léa Serventi souhaitent initier des expositions thématiques éphémères colorées et percutantes, les oeuvres ne restent que 15 jours : « C’est plus condensé. Si un client n’a pas le temps de venir pendant cette période, ajoute Alix, en tant que marchands, nous pouvons bien sûr nous arranger. Cela nous donne envie de réaliser plus d’expositions collectives à thème. »

« Le monde est bleu comme toi » chantait Etienne Daho, toi l’Océan qui du lever au coucher du soleil nous éblouit par ta beauté, nous ouvre tes vastes horizons, nous challenge, nous inspire et nous émeut. L’océan à lui seul est devenu un enjeu, celui de l’or bleu qui scintille en filigrane, dans chacune des oeuvres présentées aujourd’hui dans APNEE. Exposition recyclable pour artistes durables. Préserver l’océan n’est plus un effet de mode, juste une réalité trop longtemps restée immergée, que seules les sirènes de l’art savent magnifier.

Maïa de Martrin

Galerie Serventi
Achat, Vente, Expertise
7 rue d’Astorg, Toulouse 31000
05 61 12 22 46
Lundi : 14h-18h30
Mardi à Vendredi : 10h-12h30 et 14h- 18h30
Samedi : 14h-18h30
www.serventi.fr

Fondation TARA OCEAN

APNEE du 16 au 30 juin 2022.

Articles récents