Accueil » « Nous ne serions pas arrivées là si… » d’Annick Cojean

« Nous ne serions pas arrivées là si… » d’Annick Cojean

by redaction

Annick Cojean publie Nous ne serions pas arrivées là si…, publié chez Grasset et en collaboration avec Le Monde. Une série de portraits d’artistes aussi uniques qu’attachantes.

Annick Cojean
© Stéphane de Bourgies

Annick Cojean a rencontré et interviewé une trentaine d’artistes qui se sont prêté au jeu de la confidence. Chanteuses, actrices, politiques ou écrivaines, chacune raconte son parcours, son engagement, sa vision de l’existence. Elle les a rencontrées chez elles ou dans des lieux qui leur sont chers. A l’écart du bruit et de l’agitation, elles ont accepté de se dévoiler et de répondre aux questions d’Annick Cojean.

Nous ne serions pas là si….

Telle est la première question posée par Annick Cojean. Une interrogation pas des moindres car elle explique beaucoup du parcours de chacune. Pour Nancy Houston ce sera le départ de la mère, pour Christine and the Queens (Chris) ce sera son voyage à Londres et sa rencontre avec trois drags queens. Tout commence par un film avec Romy Schneider pour Isabelle Carré, alors que pour Clémentine Autain ce sera l’écriture intime d’un roman. Le départ des unes et des autres est unique et décisif pour le reste de leur chemin.

Gisèle Halimi trouve alors sa voie dans la justice et la défense des femmes tandis que d’autres s’expriment par la chanson et le texte comme le fait Clara Luciano, Françoise Hardy ou Melody Gardot. Il est aussi question de combat avec des représentantes du féminisme comme Gloria Steiner ou Emma Thomsom qui réclament l’égalité des droits. Même objectifs pour Laure Adler, femme de lettres et de radio donnant la parole à d’autres. Les unes et les autres racontent les avancées, notamment avec #metoo, mais elles rappellent également l’importance à ne pas baisser la garde, à aller de l’avant, à être femme et indépendante. Pour cela, elles parlent de leur liberté, de leur art, de leurs amours et de leurs rêves. Car elles n’ont pas fini de répéter et de croire que lorsqu’on vise une cause juste, le meilleur est a espéré…

Quelle excellente idée d’Annick Cojean d’avoir réuni ces artistes ! Elles sont intelligentes, engagées, drôles, créatives, fantasques, révoltées ou encore déterminées. Nombre d’adjectifs viennent à l’esprit lorsqu’il s’agit de décrire les femmes représentées dans cet ouvrage. Mais le mieux est encore de les entendre et de retrouver leur voix et leur originalité au travers de ces portraits magnifiques.

Sylvie V.

Articles récents