Contactez-nous
Mardi 17 Juillet 2018

Orchestre National du Capitole

La nouvelle saison 2018-2019 de l’Orchestre national du Capitole

Le 30 mai dernier, à la Halle aux Grains après une répétition de l’Orchestre national du Capitole, ses responsables dévoilaient au public le contenu de la prochaine saison de la phalange symphonique toulousaine. Autour de Tugan Sokhiev, directeur musical, Marie Déqué, déléguée aux musiques représentant le Maire Jean-Luc Moudenc, Thierry d’Argoubet, délégué général de l’orchestre et Guillaume Lecoester, administrateur général, ont ainsi pu faire un bilan de la saison qui s’achève et brosser le tableau de 2018-2019.

 

Saison18 19 Patrice Nin

La présentation à la presse de la saison 2018-2019 de l’Orchestre national du Capitole.
De gauche à droite : Guillaume Lecoester, Administrateur générale, Marie Déqué, Déléguée aux Musiques, Tugan Sokhiev, Directeur musical, Thierry d’Argoubet, Délégué général

 

Le bilan très positif de la saison passée

Les 125 musiciens permanents de l’Orchestre ont été particulièrement sollicités au cours de la saison 2017-2018. Ainsi 68 concerts ont été offerts à Toulouse en 2017 et quelques 106 000 spectateurs y ont assisté. Le rayonnement international de l’Orchestre s’est accompagné d’un effort particulier dans le domaine de la diffusion audiovisuelle de concerts qui s’accroît au fil des saisons. Radios, réseau Internet et télévisions ont contribué à la diffusion de ces événements. Ainsi, 21 captations télévisuelles, internet et radio ont été effectuées. Elles ont donné lieu à 132 diffusions et rediffusions aussi bien sur le réseau radiophonique qu’à la télévision et sur internet.
Les tournées ont également beaucoup occupé les musiciens. Outre les concerts donnés en région et à Paris (Philharmonie), deux tournées internationales en Amérique du Sud et au Japon ont donné lieu à onze concerts.

Lire la suite...

 
Sokhiev Capitole Patrice Nin  Tugan Sokhiev et l’Orchestre national du Capitole

 

La saison 2018-2019 de Tugan Sokhiev
Le directeur musical de l’ONCT dirigera à Toulouse 10 concerts et en donnera 13 en tournée. Il poursuivra la captation des concerts Chostakovitch en vue de l’intégrale DVD de ses symphonies. Les répertoires abordés seront particulièrement larges, puisque la musique française sera à l’honneur avec en particulier à la Halle aux Grains une version de concert de La Damnation de Faust de Berlioz et quelques grandes œuvres de notre répertoire données en tournée. Les musiques allemande et russe, mais aussi la musique de film (avec un grand programme Star Wars !) seront représentées. Parmi les grands solistes invités par Tugan Sokhiev, on note les venues du violoncelliste Edgar Moreau, des pianistes Denis Kozukhin et Dénes Varjon, des violonistes Renaud Capuçon et Vadim Gluzman, de la mezzo-soprano Clémentine Margaine.

 

Emelyanychev Maxim Emil Matveev Le jeune et talentueux chef d’orchestre russe Maxim Emelyanychev

 

Les chefs d’orchestre invités
Parmi les 13 chefs réinvités, on retrouve avec plaisir les noms de jeunes musiciens comme Maxim Emelyanychev, Klaus Mäkelä, Kahchung Wong, David Niemann ou Ben Gernon. Reviennent également les grands partenaires « historiques » comme Joseph Swensen, Josep Pons, Kazuki Yamada, Wayne Marshall ou Rinaldo Alessandrini. Christian Zacharias (piano et direction) fera également son retour ainsi que John Storgård. Christophe Mangou poursuivra sa tâche stimulante auprès du jeune public.

Parmi les six nouveaux et nouvelles venu.e.s, deux femmes chefs d’orchestre, trop rares encore, dirigeront l’Orchestre. Il s’agit de l’Australienne Natalie Murray Beale et l’Irlandaise Eímear Noone. On accueillera également l’Allemand Michael Sanderling, le Hongrois Henrik Nánási, l’Américano-allemand Evan Rogister et… David Minetti, clarinette solo de l’Orchestre.

 

Zacharias Christian3 Le pianiste et chef d’orchestre allemand Christian Zacharias

 

Grands solistes et concerts thématiques
Les pianistes seront nombreux à s’associer à l’Orchestre. De la grande Elisabeth Leonskaja (pour un concert parisien) ou Nikolai Lugansky, des Toulousains Adam Laloum et Thierry Huillet aux jeunes Alexandre Kantorow ou Louis Schwitzgebel…

Les instruments à cordes seront également bien représentés, outre ceux qui rejoindront Tugan Sokhiev, avec les violonistes Nicola Benedetti, Akiko Suwanai ou Clara Cernat, les violoncellistes Edgar Moreau et István Várdai, et le mandoliniste basé à Toulouse Julien Martineau.

Les voix solistes se succèderont également de Karine Deshayes et Sandrine Piau à Ferrucio Furlanetto.
Quatre concerts-fantaisie seront également offerts en compagnie de Jean-François Zygel et pas moins de cinq concerts Happy Hour occuperont les samedis après-midi.

Les tournées
L’Italie sera le premier pays à accueillir l’ONCT en avril. Suivra, en juin, une longue tournée en Europe avec la République Tchèque, l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche. Trois concerts parisiens auront lieu à la Philharmonie et au Théâtre des Champs-Elysées.

De nombreux concerts irrigueront toute la région Occitanie, de Montauban à Tarbes, en passant par Lannemezan, Saint-Céré, Moissac, Rodez, Albi, Perpignan, Auch, Tournefeuille, Figeac et Béziers.

Les 125 musiciens que compte maintenant l’Orchestre national du Capitole, ainsi que tous les mélomanes peuvent donc se préparer à une saison riche et active.

Serge Chauzy
une chronique de ClassicToulouse

Orchestre National du Capitole

 

L’Orchestre du Capitole : le merveilleux au quotidien

Au fil des ans, l’Orchestre national du Capitole a su imposer une dynamique d’excellence qui fait de lui l’un des plus beaux ambassadeurs de Toulouse et de sa région. À l’heure d’un premier bilan, l’ouverture à de nouveaux publics constitue l’une des lignes de force majeures de la saison 2018-2019. Mélomanes avertis et spectateurs débutants, familiers de la Halle aux Grains comme désireux de nouvelles formes de concerts : la quête de publics renouvelés autant que la fidélité de celles et de ceux qui sont attachés aux musiciens de l’Orchestre font de cette année musicale une saison d’ouverture, où plaisir et curiosité chantent à l’unisson.

De nouveaux formats déjà classiques

La série des Happy Hour s’est imposée comme l’un des rendez-vous incontournables de la vie culturelle toulousaine. Une heure pour découvrir un chef-d’œuvre du répertoire, à l’heure de l’apéritif, qui rencontre un vif succès auprès de tous les publics. Ce n’est pas la l’unique proposition renouvelée de l’orchestre : le compositeur Moondog, figure inclassable des scènes alternatives américaines, admiré de Charlie Parker et de Steve Reich, fait cette année l’objet d’une programmation spécifique, qui permet à l’Orchestre d’imaginer un projet fédérant toutes les institutions musicales de Toulouse. Concerts-cinémas, concerts pour les familles contribuent à enrichir cette ouverture de l’Orchestre à de nouvelles générations.

Musique française

Plus que jamais, le répertoire français constitue le cœur battant de l’orchestre. Les compositeurs d’hier et d’aujourd’hui sont particulièrement mis à l’honneur : César Franck, Claude Debussy, Maurice Ravel, Henri Duparc…et une soirée exceptionnelle consacrée à La Damnation de Faust d’Hector Berlioz. Autant de noms qui témoignent de la volonté de défendre des pages fameuses et des figures à redécouvrir. De jeunes créateurs, tels que le toulousain Benjamin Attahir, avec qui l’orchestre a noué une relation exceptionnelle, figurent au premier rang de cette nouvelle saison. Compositeurs, interprètes, thématiques… L’orchestre s’inscrit pleinement dans le bel élan des scènes françaises.

Jeunes artistes

L’Orchestre du Capitole s’est imposé comme une pépinière de talents. Des interprètes désormais incontournables des scènes internationales - les pianistes Bertrand Chamayou, David Fray ou Adam Laloum, par exemple - y ont fait leurs premiers pas. Cette nouvelle saison est l’occasion de découvrir de jeunes chefs tels que l’inclassable Maxim Emelyanychev, venu du baroque et déjà adoubé par les plus prestigieux ensembles, de réentendre le jeune Klaus Mäkelä ou de découvrir le britannique Ben Gernon, afin de préparer l’avenir des orchestres européens aux côtés des musiciens toulousains. L’énergie de solistes tels qu’Edgard Moreau donne d’éblouissantes garanties quant au renouveau du paysage musical français.

Fidélités

En ces temps de renouveau, les collaborations placées sous le signe de la fidélité sont aussi l’expression d’une pérennité musicale. Grands auteurs d’abord : l’exploration des symphonies de Johannes Brahms et de Dmitri Chostakovitch demeure l’un des socles de la formation, l’assurance de son excellence autant que l’un des répertoires d’élection de Tugan Sokhiev. Le romantisme allemand et la symphonie soviétique constituent donc deux fils rouges au fur et à mesure desquels les musiciens approfondissent leur identité musicale. Collaborations institutionnelles ensuite : plus que jamais, l’Orchestre travaille main dans la main avec le Théâtre du Capitole, invitant ainsi les chœurs à cinq reprises. Cette capacité à construire ensemble projet symphonique et projet lyrique alimente l’énergie de ses musiciens. Fidélité à Toulouse enfin : l’excellence reconnue de la formation, son désir de faire découvrir à un public toujours plus large des chefs-d’œuvre autant que des figures méconnues de la musique témoignent de son engagement dans la ville. L’attachement de Tugan Sokhiev à Toulouse, le succès des musiciens à l’étranger sont enfin la plus belle preuve de la vitalité de l’Orchestre.

 

Tugan Sokhiev, Directeur musical

Thierry d’Argoubet, Délégué général

Brahms le visionnaire

vendredi 21 septembre à 20h00

Réservation

Kaddish

vendredi 12 octobre à 20h00

Réservation

Avec la musique napolitaine

samedi 20 octobre à 18h00

Réservation

L’Expérience Bruckner

samedi 27 octobre à 20h00

Réservation

Flamme russe

samedi 3 novembre à 20h00

Réservation

France romantique

vendredi 9 novembre à 20h00

Réservation

Avec Beethoven

samedi 17 novembre à 18h00

Réservation

Bach entre amis

vendredi 23 novembre à 20h00

Réservation

Mister Scrooge

dimanche 2 décembre à 10h45

Réservation

Avec Tchaïkovski

samedi 15 décembre à 18h00

Réservation

Star Wars

du mercredi 19 au jeudi 20 décembre à 20h00

Réservation

Dans le tourbillon du Nouvel An

du dimanche 30 décembre au mardi 1er janvier

Réservation

Adam Laloum ressuscite Mozart

samedi 12 janvier à 20h00

Réservation

Le Petit Prince

dimanche 20 janvier à 10h45

Réservation

Le sacre Berlioz

vendredi 22 février à 20h00

Réservation

Féérie française

vendredi 8 mars à 20h00

Réservation

Le Front de l’Aube

dimanche 10 mars à 10h45

Réservation

La folie Berlioz

dimanche 24 mars à 10h45

Réservation

Ludwig VS Beethoven

samedi 30 mars à 18h00

Réservation

Grâce classique

vendredi 5 avril à 20h00

Réservation

Relève française

vendredi 12 avril à 20h00

Réservation

Intemporelle Russie

mercredi 17 avril à 20h00

Réservation

Déchirante humanité

samedi 27 avril à 20h00

Réservation

Souvenir viennois

samedi 11 mai à 20h00

Réservation

Titans allemands

samedi 18 mai à 20h00

Réservation

Debussy l’enchanteur

samedi 25 mai à 20h00

Réservation

Moondog l’inclassable

samedi 29 juin à 20h00

Réservation