Accueil » Goethe Institut

ACTUALITÉ

Le Goethe Institut maintient le cap culturel

Si le Goethe Institut toulousain a fermé son département linguistique, il conserve tout de même son volet « centre culturel ». Voici le point sur la programmation culturelle 2022-2023 avec Stefanie Neubert, directrice du lieu depuis 2011.

Stefanie Neubert
© Inès Desnot

Culture 31 : Dans ce contexte spécial, allez-vous pouvoir proposer autant d’activités culturelles qu’avant à l’Institut ?

Stefanie Neubert : Malgré notre situation budgétaire très tendue qui nous a obligé à supprimer certaines manifestations, pas uniquement à Toulouse mais dans tous les Instituts Goethe, nous pouvons proposer à notre public des évènements de différents genres. Surtout du côté cinématographique.

Quelles manifestations cinématographiques retrouverons-nous alors cette saison ?

Pour commencer, nous sommes partenaires du festival Fifigrot pour la projection du film « Rimini » au cinéma ABC. Nous maintenons également les « cinémardi ». C’est-à-dire la projection d’un film allemand sous-titré le mardi au Goethe Institut. Il y aura également un grand évènement de cinéma que l’on organise depuis 2019 avec nos partenaires de EUNIC Toulouse (Instituts Culturels Nationaux de l’Union Européenne). Il s’agit des soirées de cinémas européens. Un évènement qui a pour but de faire connaître la richesse de la production cinématographique européenne. Il se déroulera du 17 au 22 novembre 2022 et sera clôturé par une soirée de courts-métrages européens.

Et côté littérature ?

Dans le domaine de la littérature, nous maintenons également la lecture avec l’autrice allemande Simone Buchholz, en partenariat avec le festival littéraire Toulouse Polars du Sud. Cette autrice écrit des polars depuis pas mal d’années. Elle est à la fois invitée par le festival et le Goethe Institut. La lecture se fera dans nos locaux le 5 octobre. Elle lira son deuxième roman publié en France qui s’appelle « Béton Rouge ».

Il y aura également, le 1er décembre, une soirée littéraire dédiée à l’auteur E.T.A Hoffmann. La soirée sera aussi musicale et se déroulera chez nous à l’Institut Goethe.

En parlant de musique, y aura-t-il de gros évènements musicaux cette année ?

L’évènement le plus marquant de la saison, à côté des soirées de cinémas européens, sera selon moi musical. C’est un concert qui aura lieu le 20 octobre. Il s’agit d’un groupe allemand, Songland, qui fait ce qu’il appelle de la song-poesie. C’est à dire de la poésie en chanson. Ils partent principalement des chansons folkloriques allemandes et en font des versions modernisées plutôt jazz. Ils chantent à la fois en allemand, en anglais et en français. Le titre de cette soirée est « Les pensées sont libres ». Le groupe se produira à Cornebarrieu, à l’église Saint-Clément, car nous sommes en coopération avec la communauté protestante allemande.

J’invite vraiment le public toulousain à noter cette date car ce sera très certainement un très bel évènement. D’autant plus que le chef du trio Songland est également compositeur et cabarettiste, ce qui promet beaucoup d’humour.

Lire la suite

Les soirées Tandem, davantage axées sur les langues, sont-elles toujours d’actualité ?

Oui, les soirées Tandem sont maintenues. Nous en prévoyons deux par mois : un tandem en ligne et un autre sur place au Goethe Institut, à l’exception d’un évènement à la Prairie des Filtres. Le concept est de proposer des animations linguistiques et ludiques pour permettre à ceux qui veulent apprendre ou le français ou l’allemand de progresser de façon agréable et conviviale, en intégrant les deux langues en une seule soirée.

Panneau goethe institut
© Inès Desnot

À combien d’évènements à portée européenne allez-vous participer ?

Nous allons mettre le focus sur trois évènements dans l’année. Tout d’abord la semaine franco-allemande en janvier 2023, qui est traditionnellement coordonnée par la mairie de Toulouse et le Goethe Institut. Le point fort sera un double plateau franco-allemand qui aura lieu chez notre partenaire, le centre culturel des Mazades. Il y aura un concert adressé au public scolaire, et un autre pour le public toulousain. Sur ce double plateau il y aura, du côté allemand, une chanteuse du nom de Jule Blumt, et du côté français la rappeuse toulousaine Europe.

Nous participeront également à la quinzaine franco-allemande de l’Occitanie du 3 au 21 avril 2023 et aussi, bien sûr, à la semaine de l’Europe au mois de mai 2023 où nous proposerons un programme commun avec EUNIC.

Quels sont vos souhaits pour cette nouvelle saison ?

Nous espérons pouvoir intéresser les Toulousains avec ces manifestations de différents genres. Littéraire, musical, cinématographique, etc. Tout en maintenant les soirées Tandem pour le côté linguistique. Dans l’avenir nous mettrons, encore plus que maintenant, l’accent sur le volet cinématographique et nous sommes aussi ouverts à de nouveaux partenariats.

Inès Desnot

Programmation complète sur le site du Goethe Institut

 

Présentation

Le Goethe-Institut a pour mission de promouvoir la langue allemande à l’étranger, d’encourager la coopération culturelle internationale et de communiquer une image diversifiée et actuelle de l’Allemagne.

Attentif à la production culturelle locale et régionale, dans les domaines des arts visuels, de la musique, du théâtre, de la littérature ou du cinéma,  il s’associe à des festivals et des événements de renom. Par des conférences et des colloques, il participe à l’échange de points de vue sur des thèmes d’intérêt général. Le Goethe-Institut encourage l’enseignement de l’allemand avec des cours qu’il souhaite rendre intéressants, vivants et valorisants et propose aussi un vaste programme d’examens. Les professeurs d’allemand des collèges et lycées ont à leur disposition des ressources pédagogiques modernes et peuvent suivre des séminaires thématiques.

AFFICHES