Accueil » Festival Camon en Musiques

Festival Camon en Musiques

by redaction

Le charmant village de Camon, situé aux confins du département de l’Ariège et de l’Aude, dans le méandre formé par la rivière Hers est considéré comme l’un des plus beaux villages de France. Il possède en outre une fleur fétiche, la rose. Depuis 1998, cette fleur est ainsi honorée par un festival annuel, « Les floralies de Camon ». Depuis quatre ans, la fête s’accompagne d’une manifestation musicale de haut niveau qui anime tout un week-end. En 2021, la quatrième édition de ce festival s’était déroulée dans des conditions particulières dictées par les circonstances sanitaires. Voici enfin le retour des manifestations « en présentiel ».

© Eric Biradom

Associé depuis 5 ans à la Fête des roses de cette cité médiévale, le Festival de Musique attire chaque année près de 5000 personnes. L’originalité et la force de ce festival consiste à concevoir une programmation de qualité grâce à la participation de grands artistes internationaux dans une région dans laquelle le public n’a pas vraiment accès à cette excellence pendant le reste de l’année.

L’identité de l’Ariège s’est construite sur un secteur industriel développé autour du textile, de la métallurgie et de la papeterie. La crise a imposé une profonde mutation économique sur tout le territoire. Afin de revaloriser le patrimoine de la région et pour lui insuffler une nouvelle vie, le Festival propose une sorte de renaissance artistique.

Le village de Camon fait partie des plus Beaux Villages de France avec son riche patrimoine architectural : l’abbaye du Xème siècle, l’ancienne porte voûtée de l’église, ses maisons aux tuiles romanes et ses cabanes de vignerons en pierre sèche. La Rose est particulièrement appréciée au point d’avoir fondé dans le village une roseraie conservatoire. Le 3ème week-end du mois de mai la floraison atteint son apogée. C’est donc tout naturellement le moment choisi pour la fête des Roses et son Festival de musique.

Les artisans de la manifestation

La marraine de cette 5ème édition est cette année la bassoniste, Sophie Dervaux. En 2015, cette brillante lauréate du prestigieux Concours international de musique de l’ARD de Munich (2013) et du Beethoven Ring (2014) a intégré en 2015 l’Orchestre philharmonique de Vienne ainsi que l’Orchestre de l’Opéra de Vienne en tant que basson solo. Auparavant, elle était contrebasson solo de l’Orchestre Philharmonique de Berlin.

© Co Merz

La direction artistique du festival est assurée par Aymeric Fournes, musicien professionnel originaire de Camon. Aujourd’hui trombone solo de l’Orchestre National de Lille après avoir exercé pendant 10 ans à l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, il se produit dans les plus prestigieuses salles de concert comme la Philharmonie de Paris, le Musikverein de Vienne, le Lincoln Center de New York, le Suntory Hall deTokyo, le Teatro Colon de Buenos Aires, sous la direction des grands chefs tels que Gustavo Dudamel, Daniel Harding, Jordi Savall, Emmanuelle Haïm, Laurence Equilbey.

La directrice de production, Virginie Baiet-Dartigalongue, a obtenu en 2004 son diplôme de danse au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Elle a mené une carrière de danseuse professionnelle au sein de prestigieuses compagnies comme le Ballet du Capitole de Toulouse, le Ballet de Lorraine, les Ballets du Rhin, de l’Opéra de Rome, le Ballet Royal de l’Opéra de Versailles.

© Florence Canihac

Le programme du 5ème festival

Samedi 14 mai à 20h30 à l’église de Camon : Fêtes Vénitiennes
L’ensemble de cuivres anciens de Toulouse Les Sacqueboutiers, sera dirigé par Sophie Dervaux dans un programme consacré au compositeur italien Giovanni Gabrieli. Ses Canzone ont été composées à la fin du 16ème siècle spécialement pour la basilique Saint-Marc de Venise.

Dimanche 15 mai à 14h dans le cloître de l’Abbaye : Concert Dégustation
Sophie Dervaux interprétera des sonates pour basson de Vivaldi, Telemann, Boismortier, avec au clavecin Yasuko Bouvard, soliste internationale et professeure au Conservatoire de Toulouse.
Des chocolats seront créés spécialement pour le public de ce concert par le chocolatier Jean-Pierre Dujon-Lombard de la maison Criollo à Toulouse.

Dimanche 15 mai à 16h dans le cloître de l’abbaye : Concert de vielle à roue
Guilhem Desq propose un voyage étonnant autour de cet instrument atypique, la vielle à roue. Il puise son énergie dans la tradition et agrémente d’improvisations et de musique moderne.

Dimanche 15 mai toute la journée dans le village : Balade avec les musiciens du Festival
Dans les rues du village, un ensemble de six musiciens fera résonner des danses espagnoles pour animer la journée au sein même des étals de roses.
Implantée dans les Pyrénées, cette musique traditionnelle sera jouée en plein air avec des instruments adaptés comme les clarinettes, trompettes, trombones et tuba.

Serge Chauzy

une chronique de ClassicToulouse

Articles récents