Accueil » « La patience des traces » de Jeanne Benameur

« La patience des traces » de Jeanne Benameur

by redaction

Jeanne Benameur publie La patience des traces chez Actes Sud. Le récit d’une errance au Japon, poétique et intime.

Simon est psychanalyste. Il passe ses journées à écouter les autres. Leurs peurs, leurs doutes. Solitaire et taiseux, son quotidien est réglé. Ennuyeux. Jusqu’à ce qu’un déclic opère. Une soudaine envie de partir, de se jeter dans l’inconnu afin de se retrouver. Ce sera le Japon. Et plus précisément une petite île au large du Japon. Simon prend congés auprès des rares personnes qui l’entourent. Un ami et une collègue avec qui il aime parler. Puis l’heure du départ arrive, il est temps de laisser le hasard s’infiltrer dans son parcours.

Benameur Jeanne © Guillaume Bourain

Se retrouver

Simon arrive dans une sorte d’auberge tenue par un couple fort sympathique. Il sera le seul client. Le calme l’encercle d’emblée et cela lui plaît. Faire le silence pour mieux se comprendre. Car Simon est parti à la recherche de nombreuses réponses. Il veut comprendre les raisons de sa dernière séparation, se rappeler de Mathieu son meilleur ami, savoir aussi pourquoi une ancienne patiente, croisée à l’aéroport, le hante autant. Des images de vie lui arrivent par bribes. Certaines font mal, d’autres rassurent. Et à mesure qu’il chemine, avec l’aide de ses hôtes japonais, peut-être trouvera-t-il en lui une sorte de paix.

Jeanne Benameur construit une narration très poétique à la croisée entre le huis-clos et le roman d’apprentissage. On y découvre un héros sensible et écorché qui veut avancer et se débarrasser des fardeaux encombrants. Une conquête passionnante pour la liberté !

Sylvie V.

La patience des traces • Actes Sud

Culture 31 • Littérature

Articles récents