Contactez-nous
Mercredi 20 Septembre 2017

Le Château d’Eau

Le Château d’Eau a été construit sur les plans de l’architecte Raynaud de 1821 à 1823, à la suite d’un leg fait par le capitoul Charles Laganne à la ville de Toulouse « … pour la distribution des eaux de la Garonne, pures, claires, agéables à boire… ».

La même année, Nicéphore Nièpce invente la photographie. Le Château d’Eau alimenta 90 fontaines de 1823 à 1870, puis fut laissé à l’abandon, sa capacité étant devenue insuffisante.

En 1974, le maire Pierre Baudis, confie le Château d’Eau à Jean Dieuzaide, le parant ainsi d’une nouvelle jeunesse en ouvrant historiquement ses portes à la photographie. Inaugurée en Avril 1974 avec une exposition de Robert Doisneau, en présence de Jean-Louis Sieff, Jean-Claude Gautrand et bien d’autres, cette galerie devient le premier espace culturel entièrement dédié à la photographie.

En 1989, un second Espace d’exposition est inauguré sous une arche du Pont Neuf abritant également le Centre de Documentation qui, ouvert en 1978, était installé jusqu’alors au premier étage de la tour du Château d’Eau.

Installé en bordure de Garonne, dans cette architecture originale du XIXème siècle, de la qualité des grandes constructions comme Saint Sernin, et les Jacobins, la Cathédrale Sainte Cécile et le Palais de la Berbie à Albi, le Château d’Eau, superbe friche industrielle, est aujourd’hui « inscrit sur la liste supplémentaire des monuments historiques ». C’est non seulement un des joyaux du patrimoine architectural de la ville mais aussi la première institution publique consacrée exclusivement à la photographie à avoir été créée en France. Elle bénéficie aujourd’hui d’une réputation internationale.