Contactez-nous
Mercredi 17 Janvier 2018

La Chauve Sourit

samedi 03 février 2018 à 20h - Centre des congrès Pierre Baudis à Toulouse

La Chauve SouriT : un spectacle à faire mourir… de rire

La pièce de théâtre de Caroline Le Flour et Mathieu Vervisch, qui aborde le cancer avec un ton décapant et totalement inédit, sera présentée pour la première fois le 3 février 2018 à Toulouse, dans le cadre de la Toulouse Onco Week 2018, la veille de la Journée Mondiale de Lutte contre le Cancer.

« Mon cancer va vous faire mourir… de rire ! » C’est ainsi que La Chauve SouriT, alias Caroline Le Flour, auteure et interprète, a choisi d’aborder le sujet de la maladie et de son combat personnel contre le cancer. Touchée par un lymphome en 2012, Caroline Le Four, qui a toujours aimé écrire, souhaitait laisser une trace d’humour posthume à ses proches... Débarrassée de son cancer, l’auteure a fait le choix, aux côtés de Mathieu Vervisch, de transformer ses écrits en une pièce de théâtre qui parle de la maladie, des traitements, du rapport aux autres, sans complaisance et sans compromis. C’est parfois abrupt, « c’est la vraie vie » mais c’est surtout très drôle.

La Toulouse Onco Week comme première scène L’équipe de La Chauve SouriT a choisi de présenter sa pièce pour la première fois lors de la Toulouse Onco Week et a reçu le soutien tout particulier de La Ligue contre le Cancer de la Haute-Garonne. Audelà des grands rendez-vous scientifiques et économiques, la TOW a l’ambition d’être un moment de partage avec le grand public à travers des actions caritatives visant à lever des fonds. En outre, l’intégralité des bénéfices de la représentation sera reversée à la Ligue contre le Cancer 31, et permettra de financer en partie des projets de recherche contre la cancer en Haute-Garonne, sur l’année 2018. Caroline Le Flour, auteure-interprète « La maladie fait partie de la vie. On a généralement du mal à intégrer, à accepter l’idée même de la maladie. Ecrire a été un exutoire pour moi. Je voudrais que cette pièce, qui s’inscrit dans mon parcours de résilience, soit un peu libératrice vis-à-vis du cancer. Rire de cette expérience dramatique, accueillir en quelque sorte mon cancer, m’a permis de donner du sens à tout ce que j’ai vécu. J’aime l’idée que mon récit, à travers le prisme de l’humour et de l’art, porte un intérêt collectif et permette notamment de donner des pistes aux familles et aux accompagnants des malades, qui parfois ne savent pas comment réagir. Le fait que la première se déroulera lors de la TOW 2018, la veille de la Journée Mondiale contre le Cancer, est symboliquement fort pour moi. Ce congrès est un très bel exemple d’union, d’effort collectif, où se retrouvent ceux grâce à qui certains, comme moi, ont eu la chance de s’en sortir, les médecins, les associations, les chercheurs, mais aussi des malades qui se battent actuellement contre le cancer, des accompagnants, des gens qui seront peutêtre un jour concernés. En fait la TOW, c’est un peu « la fête du cancer » et ça donne encore plus de sens à la Première de La Chauve SouriT. »