Contactez-nous
Mardi 14 Juillet 2020

ThéâtredelaCité • Saison 2020/2021

 

Du projet initial à l’outil actuel : le ThéâtredelaCité s’écrit au présent

Comme on le dirait d’une bonne série Netflix ou d’une saga littéraire aux airs de roman par épisodes, c’est cette année la saison ou le tome 3 du projet que nous avons imaginé et porté tous les deux pour le ThéâtredelaCité. Redonner tout d’abord à ce lieu un nom qui l’ancre au cœur de la ville, au plus près de ses habitant.e.s, citoyen.ne.s, spectateur.rice.s, a été emblématique de notre démarche initiale. Matérialiser ensuite ce rêve d’un théâtre démocratique qui fonctionne comme une ruche, bruissante d’envies multiples, de gens différents, d’horizons et de projets variés, a été l’enjeu de la saison suivante. À travers la programmation et le grand projet pluri-collaboratif de La Biennale, les choses se sont mises à l’œuvre et incarnées, des dynamiques ont pris vie, des liens se sont tissés avec le public, avec les partenaires, avec tous les acteur.rice.s impliqué.e.s comme nous dans ce pan de vie du ThéâtredelaCité. Ces liens intenses ou fragiles, ardemment souhaités, peaufinés longuement ou joliment inattendus, nous avons soufflé dessus avec constance pour qu’ils deviennent (nous l’espérons très fort) indéfectibles.

Et maintenant ? Nous voilà à l’aube de cette 3 saison ! Bien sûr, l’aventure se poursuit dans un nouveau paradigme imposé par la pandémie et ses conséquences. Bien sûr, les conditions d’accueil physique du public en octobre prochain comportent encore des inconnues, mais la vitalité de cette belle maison de création qu’est le ThéâtredelaCité nous donne envie d’être confiants et optimistes. Comme une maison d’édition, nous tentons chaque jour de trouver l’équilibre entre les œuvres connues, repérées, qui définissent la ligne de fond, mais aussi les découvertes ou prises de risque qui signent l’importance de faire des choix. Nous produisons et nous diffusons : des classiques qu’il fait bon retrouver, mais aussi des créations adossées à des textes contemporains portés par des auteur.rice.s bien vivant.e.s. Rappelons-le, le ThéâtredelaCité est un lieu de fabrication, un endroit de création (5 projets sont créés à Toulouse cette saison) où peut s’exercer la pleine nécessité de donner du temps aux spectacles. Ré-expliquons que les premières représentations d’une création sont fragiles, qu’il faut parfois quelques jours supplémentaires pour qu’un spectacle trouve ses marques et son public. Rappelons aussi, avec Tiago Rodrigues, que tout ceci « sera peut-être imparfait et incomplet. Mais (que) nous allons essayer ensemble ». C’est le rôle d’un CDN comme celui-ci.

Galin Stoev & Stéphane Gil