Contactez-nous
Mercredi 22 Août 2018

Le Sorano dévoile sa nouvelle saison signée : Sébastien Bournac

Par Régis Daro

C’est la troisième année qu’il va passer à la tête du théâtre Sorano, et Sébastien Bournac était très heureux ce mardi 12 juin de présenter cette toute nouvelle saison. Une saison émaillée de partenariats prometteurs, de rencontres inédites, de croisements savoureux, et bien sûr, de coups de cœur immanquables. 

 

S Bournac  Crédit : F.Passerini

 

« Le théâtre Sorano va bien ! » C’est par ces mots, positifs et encourageants, que le directeur du Sorano a entamé sa présentation de saison. Avec 25 000 spectateurs comptabilisés pour l’année passée, le théâtre continue, avec bonheur, de voir s’accroître son taux de fréquentation. Toujours plus nombreux, toujours plus curieux, Sébastien Bournac a su fédérer les publics et créer une véritable effervescence au sein de son lieu. Une dynamique qu’il compte bien faire perdurer au sein de la saison 2018-2019. Prénommée « Feu », comme le feu de l’action, de la colère ou celui que l’on allume… Elle promet encore de grands moments de théâtre(s), très éclectiques.

Portée par une équipe de passionnés, accompagnée par la ville de Toulouse, soutenue par de plus en plus de partenaires et de mécènes… Cette saison sera définitivement tournée vers l’extérieur, et ouverte à divers partenariats. Notamment avec lancien TNT – devenu Théâtre de la Cité – et avec le théâtre Garonne. Mais au-delà des lieux, les compagnies toulousaines de théâtre, de danse ou de cirque investiront, elles aussi, le théâtre Sorano. Du partage, du bonheur, de l’engagement, des publics variés… Voilà, pour résumer, les principaux mots d’ordre de la saison à venir !

 
Cequejairencontres Hervé Comité  Crédit : Hervé Comité
 

Une saison savoureusement bigarrée

La nouvelle saison du Sorano commencera avec un spectacle-documentaire rare : « Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu ». Sur scène, ils sont 13 comédiens, dont 6 migrants. Des artistes clandestins donc, qu’il n’est pas simple de programmer, mais qui ont pourtant bien de choses à dire. Encadrés par le collectif  « Nimis Groupe », ils reviennent sur leur combat, leur parcours. Des témoignages précieux qui sensibilisent le public d’une façon très concrète, mais sans jamais tomber dans le pathos. Un sujet en plein dans l’actualité et un moment majeur de cette nouvelle programmation. Mais ça ne sera pas le seul…

À noter également : le retour du festival Supernova ! Ce festival, basé sur la transmission, sera cette année encore, une belle occasion de découvrir de nouveaux talents locaux… Et pas seulement. La première semaine sera consacrée au travail de jeunes comédiens. Ces jeunes talents qui sortent des écoles locales de théâtre. Car c’est avant tout ce théâtre émergeant, qui ose, qui est mis à l’honneur à travers Supernova. Une dizaine de spectacles sont à découvrir. Le bal sera ouvert par « L’éveil du printemps », mis en scène par Sébastien Bournac, avec la promotion d’élèves passés par l’AtelierCité. Et c’est « L’Avenir » qui clôturera ce rends-vous… Tout est dit.

 

Unennemidupeuple   Crédit : F.Passerini

 

Enfin des spectacles pour les scolaires, pour les passionnés de danse ou de cirque feront aussi partie du programme. Un programme particulièrement dense, intense et riche, à découvrir dans son intégralité sur le site internet du théâtre Sorano. 


Théâtre Sorano
Téléchargement brochure 18/19