Contactez-nous
Mardi 25 Septembre 2018

Les Nouveautés Lyriques persistent et signent !

Par Régis Daro

Dans les bureaux des Nouveautés Lyriques trônent aux murs les affiches des anciennes saisons. Autant de souvenirs que de créations, autant de défis que se sont lancés les membres de cette association depuis 2002. Les défis, c’est aussi ce qui anime Jean-Luc Petit depuis toujours. Président de l’association, rien ne l’arrête dès lors qu’il s’agit d’offrir au public une programmation de qualité !

 

MEDITERRANEE

 

Très investi dans le milieu culturel toulousain, que ça soit – à l’époque – à travers Le Printemps du Rire ou maintenant avec Les Nouveautés Lyriques, Jean-Luc Petit collectionne les événements à succès. Mandaté en 2002 par Philippe Douste-Blasy, alors maire de la ville, pour réinsérer l’opérette à Toulouse, le président de l’association a réussi à pérenniser ce rendez-vous, et même à le rendre incontournable auprès du public toulousain. Ces spectacles, qui s’étendent aujourd’hui de l’opéra à la comédie musicale, les bénévoles de l’association les imaginent chaque année comme de nouveaux défis à relever. Leur objectif ? Attirer un nouveau public, et continuer à satisfaire les plus de 400 abonnés fidèles. Pas une mince affaire, mais une mission passionnante ! 

Pour attirer ce nouveau public, friand de comédies musicales, mais frileux quand il s’agit de créations ou de spectacles un peu moins connus, l’association a de nombreuse fois fait appel à la créativité de Gilles Ramade. Ce metteur en scène aux multiples casquettes, bien connu des Toulousains, est en effet un fidèle des Nouveautés Lyriques. Avec des spectacles comme « La fille du régiment », « Casanova », « Les contes d’Hoffman », « Alice au pays des merveilles » ou encore « Un taxi pour Broadway », il a su valoriser les talents locaux, auprès d’un public local. Une démarche que soutient pleinement le bureau de l’association des Nouveautés Lyriques. Dernièrement, c’est l’emblématique pilier droit des Pumas Argentins (entre autres), que le public a pu découvrir sur les planches : Omar Hassan ! L’illustre rugbyman, aujourd’hui reconverti dans le chant lyrique, représente a lui seul cette volonté de démontrer qu’il est possible de proposer d’exceptionnels spectacles, en s’appuyant sur des talents locaux. 

 

VALSES DE VIENNE

 

Satisfaire au mieux la demande du public

Pour la saison 2018-2019, pas de nouvelles créations au programme, mais des spectacles de toujours grande qualité : « Nous revenons à nos fondamentaux, à l’opérette. C’est ce que notre public nous demande le plus, bien entendu. Il y aura cinq rendez-vous, dont du Offenbach pour fêter les 200 ans de sa naissance, des pièces moins connues comme « Volga » de Francis Lopez – pas remontée depuis sa création – et des incontournables comme « Méditerranée », avec qui nous avions entamé l’aventure des Nouveauté Lyriques. » 

Comme depuis 10 ans, les spectacles proposés par l’association seront donnés dans la grande salle du Casino Barrière. Pas de création cette année donc, mais Jean-Luc Petit le promet ce n’est que partie remise : « Les créations demandent beaucoup d’énergie, de temps et d’argent, cette année nous faisons une pause de ce côté-là et revenons à nos premières amours : l’opérette. Mais dans deux ans, il n’est bien sûr pas exclu de retrouver à l’affiche de belles surprises… Nous voulons véritablement populariser les spectacles musicaux et attirer un nouveau public, alors tout est possible. Vous savez, je suis quelqu’un qui adore les défis et qui va au bout des choses alors… »
Alors gageons que les Nouveautés Lyriques continueront bien des années encore à nous surprendre et à nous émerveiller ! 


Les Nouveautés Lyriques
Saison 2018-2019