Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Le cri

    Nicolas Beuglet

    Par Robert Pénavayre

     

    Un chef d’œuvre du genre !

     

    Sitôt la première page lue, ne vous faites aucune illusion, vous allez vous retrouver pris dans les mailles de ce thriller, des mailles extrêmement serrées qui ne vous laisseront plus de répit et qui vous feront coucher à pas d’heure.

     

    Pour son second roman, Nicolas Beuglet nous fait frémir. Pour plusieurs raisons dont la moindre n’est pas d’avoir documenté son récit à partir de faits réels.


    En effet, la grande majorité des informations dévoilées dans ce roman sont historiques et, de plus, ont fait l’objet de recoupements journalistiques. Entre rapport officiel du Sénat américain en date du 3 août 1977 dévoilant la nature des expérimentations secrètes du projet MK-Ultra, l’histoire militaire de l’île de l’Ascension et le triste passé de l’hôpital psychiatrique de Gaustad, sans oublier la vie secrète d’agent secret de Carl Gustav Jung, l’inventeur, entre autres choses, du concept de l’inconscient collectif, pierre angulaire du présent roman, abandonnez tout espoir d’une nuit tranquille. Bien sûr, il ne serait pas très charitable de vous dévoiler quoi que ce soit car le suspense naît immédiatement et n’en finit pas de rebondir pratiquement à chaque page, vous laissant dans l’incapacité à refermer votre livre avant la fin.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email