Rencontre avec Charles Robinson animée par Sarah Authesserre

Les Chroniqueurs

vendredi 9 décembre de 17h à 18h - Libraire Ombres Blanches / Galerie Confort des Etranges

Fabrication de la guerre civile se propose de plonger le lecteur une année durant au cœur d'une Cité de banlieue : la Cité des Pigeonniers. Cité fictive, dans une ville fictive elle aussi. La Cité va être rasée dans le cadre d'un projet de rénovation urbaine. Le quartier délaissé va être puissamment activé.

 

Ce qui l'intéresse, ici, c'est de saisir la vie nue sous toutes ses formes : de la vie quotidienne jusqu'aux rêves, en passant par le boulot, le pas de boulot, les amitiés, les trahisons, les rivalités, le sexe, les morts. Toutes ces strates, tous ces flux, cette accumulation dont la charge conduit à la déflagration.


Lire la suite...






























    

    L’Orange de Malte

    Jérôme Leroy

    Des débuts prometteurs

    par Christian Authier


    «Néo-hussard», «Néo-nouveau hussard», «nouveau hussard» ou «grande tradition des hussards» ? À l’époque de la sortie du premier roman de Jérôme Leroy (1990), certains critiques n’hésitaient pas à se lancer dans des querelles byzantines pour établir le pedigree ce nouveau venu de vingt-cinq ans. Il faut dire que le jeune Leroy ne cachait pas ses références ni ses préférences. Son héros, Kléber (comme Kléber Haedens), est sur les traces d’un écrivain des années cinquante auquel il veut consacrer un essai : Le Hussard oublié.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email