Camille Pujol, jeune auteure ariégeoise en signature pour son premier roman

Les Chroniqueurs

samedi 28 janvier - Librairie Gibert Joseph

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la venue de Camille Pujol, toute jeune auteure ariégeoise, qui viendra signer son premier roman, "Blue", récemment paru aux éditions Michel Lafon, le samedi 28 janvier à partir de 15h00 au rayon Jeunesse de notre librairie.

 

Âgée de 16 ans et native de Pamiers, Camille Pujol a d'abord été plébiscitée par les millions de lecteurs et lectrices de la plate-forme de lecture Wattpad, qui l'ont placée parmi les dix auteurs français les plus lus sur ce site.

 

Pour sa première publication papier, elle nous livre l'histoire d'une jeune fille aux cheveux bleus, Blue, 17 ans, qui tente de s'adapter à son nouveau lycée tout en sauvegardant les secrets qui l'ont obligée à déménager...


Lire la suite...






























    

    Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

    De Jean d’Ormesson

    D'Ormesson, une histoire française

    Par Christian Authier


    Dans son nouveau livre, Je dirai malgré tout que cette vie fut belle, l’académicien se raconte encore une fois avec un bonheur intact.


    De Jean d’Ormesson, on croit tout connaître, avoir tout lu, tout entendu. Cela fait d’ailleurs une dizaine d’années que l’académicien aux yeux bleus, notre Sinatra des lettres françaises «pléiadisé» de son vivant, publie des livres dont les titres ont des allures d’ultime confession : C’était bien, Un jour je m’en irai sans avoir tout dit… Le dernier en date, Je dirai malgré tout que cette vie fut belle (un vers d’Aragon, comme souvent), ne dépare pas dans la collection et ressemble à l’un de ces éternels retours que les vieux chanteurs nous offrent après leur tournée d’adieux. Et pourtant, à la lecture, la magie opère, intacte. On connaît les tours et les détours de l’auteur de La Gloire de l’Empire, La Douane de mer ou Casimir mène la grande vie, mais celui-ci, à quatre-vingt-dix ans, fait preuve d’une virtuosité que pourraient lui envier nombre de ses cadets.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email