Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Je dirai malgré tout que cette vie fut belle

    De Jean d’Ormesson

    D'Ormesson, une histoire française

    Par Christian Authier


    Dans son nouveau livre, Je dirai malgré tout que cette vie fut belle, l’académicien se raconte encore une fois avec un bonheur intact.


    De Jean d’Ormesson, on croit tout connaître, avoir tout lu, tout entendu. Cela fait d’ailleurs une dizaine d’années que l’académicien aux yeux bleus, notre Sinatra des lettres françaises «pléiadisé» de son vivant, publie des livres dont les titres ont des allures d’ultime confession : C’était bien, Un jour je m’en irai sans avoir tout dit… Le dernier en date, Je dirai malgré tout que cette vie fut belle (un vers d’Aragon, comme souvent), ne dépare pas dans la collection et ressemble à l’un de ces éternels retours que les vieux chanteurs nous offrent après leur tournée d’adieux. Et pourtant, à la lecture, la magie opère, intacte. On connaît les tours et les détours de l’auteur de La Gloire de l’Empire, La Douane de mer ou Casimir mène la grande vie, mais celui-ci, à quatre-vingt-dix ans, fait preuve d’une virtuosité que pourraient lui envier nombre de ses cadets.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email