Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Sous une brûlante actualité

    Par Robert Penavayre


    Paru au mois d’octobre dernier, le livre de Rémi Kauffer, écrivain et journaliste, se trouve être aujourd’hui, et pour les raisons que chacun sait, au cœur d’une épouvantable actualité. Il s’agit ici d’une première histoire totale d’un des plus anciens métiers du monde, celui d’espion. Il aura fallu à Rémi Kauffer pas moins de trente-cinq années d’investigation pour réunir la documentation nécessaire à l’écriture de ce qu’il faut bien appeler un monument.


    L’auteur nous fait vivre de manière documentaire en rien romancée, l’évolution des services secrets de l’Antiquité à l’affaire Snowden. La route est à perte de vue. Nous allons la suivre tout le long des quelques 800 pages bien nécessaires à un tel parcours. Un parcours intelligemment rythmé, ce qui rend son suivi parfaitement compréhensible et jamais redondant car à chacun des 30 chapitres de son ouvrage, Rémi Kauffer nous donne l’essentiel de l’évolution du «métier».


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email