Camille Pujol, jeune auteure ariégeoise en signature pour son premier roman

Les Chroniqueurs

samedi 28 janvier - Librairie Gibert Joseph

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la venue de Camille Pujol, toute jeune auteure ariégeoise, qui viendra signer son premier roman, "Blue", récemment paru aux éditions Michel Lafon, le samedi 28 janvier à partir de 15h00 au rayon Jeunesse de notre librairie.

 

Âgée de 16 ans et native de Pamiers, Camille Pujol a d'abord été plébiscitée par les millions de lecteurs et lectrices de la plate-forme de lecture Wattpad, qui l'ont placée parmi les dix auteurs français les plus lus sur ce site.

 

Pour sa première publication papier, elle nous livre l'histoire d'une jeune fille aux cheveux bleus, Blue, 17 ans, qui tente de s'adapter à son nouveau lycée tout en sauvegardant les secrets qui l'ont obligée à déménager...


Lire la suite...






























    

    Des livres comme des rations de survie

    Par Christian Authier


    Quels sont les trois livres que vous emporteriez sur une île déserte ? Deux cents écrivains du monde entier ont répondu à François Armanet.


    Le petit jeu de ce que l’on emporterait sur une île déserte est indémodable et inépuisable. Il peut fonctionner aussi avec les films, les disques ou les bouteilles de vin. Aux écrivains rencontrés au fil des ans et soumis à la question, l’auteur de La Bande du drugstore et d’Enragé n’avait imposé qu’une réserve : ne pas choisir La Bible ni Shakespeare. Évidemment, nombre d’écrivains ont cité… La Bible et Shakespeare. Sans surprise, Cervantès, Homère et Les Mille et Unes Nuits ne manquent pas à l’appel. Borges et Proust ne sont pas loin. Conrad, Dante, Flaubert, Dostoïevski, Montaigne ou Rabelais ont leurs fans. Dans le contexte de l’île déserte, Robinson Crusoé s’impose naturellement, Moby Dick et Anna Karénine ont leur serviette de plage. Il y a évidemment des choix plus buissonniers, ce qui participe au charme de cette Bibliothèque idéale du naufrage, petit livre très joliment illustré par Stéphane Trapier.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email