Remise du 32e Prix du Jeune Ecrivain de langue française

Les Chroniqueurs

mercredi 29 mars à 20h - Théâtre municipal de Muret

Lecture d’extraits des textes primés par deux comédiens de la Comédie-Française.

 

En présence des écrivains du jury et des lauréats du 32e Prix.

 

Sylvia Bergé, sociétaire de la Comédie-Française depuis 1998, et Didier Sandre, Molière du meilleur acteur en 1996 et pensionnaire de la Comédie-Française depuis 2013, liront des extraits des nouvelles lauréates du 32e Prix. Ils seront accompagnés musicalement par Claire Gimatt et Pierre-Yves Meyer.

 

La soirée se clôturera par un cocktail et une séance de dédicaces, l’occasion de rencontrer les écrivains du jury et les douze lauréats de cette année.

 

Lire la suite...






























    

    Le feu sous les cendres

    Par Christian Authier


    Avec Et ne reste que des cendres, Oya Baydar signe un magnifique roman sur l’espérance révolutionnaire et les illusions perdues dans la Turquie contemporaine.

     

    Il était difficile de ne pas songer au roman d’Oya Baydar lors des récentes attaques kamikazes qui ensanglantèrent une manifestation pro-kurde et pour la paix à Ankara. Car, si l’époque à laquelle se déroule Et ne reste que des cendres (du milieu des années 1960 à la fin des années 90) n’est pas exactement la nôtre, les «guerres changent, mais les passions, les souffrances, les bassesses et l’héroïsme des humains ne changent pas.» Le récit de l’attentat du 1er mai 1977, place Taksim à Istanbul, qui causa plus de trente morts et une centaine de blessés, trouve encore d’étonnants et tragiques échos contemporains.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email