Rencontre avec Charles Robinson animée par Sarah Authesserre

Les Chroniqueurs

vendredi 9 décembre de 17h à 18h - Libraire Ombres Blanches / Galerie Confort des Etranges

Fabrication de la guerre civile se propose de plonger le lecteur une année durant au cœur d'une Cité de banlieue : la Cité des Pigeonniers. Cité fictive, dans une ville fictive elle aussi. La Cité va être rasée dans le cadre d'un projet de rénovation urbaine. Le quartier délaissé va être puissamment activé.

 

Ce qui l'intéresse, ici, c'est de saisir la vie nue sous toutes ses formes : de la vie quotidienne jusqu'aux rêves, en passant par le boulot, le pas de boulot, les amitiés, les trahisons, les rivalités, le sexe, les morts. Toutes ces strates, tous ces flux, cette accumulation dont la charge conduit à la déflagration.


Lire la suite...






























    

    Jean-Christophe Grangé, maître du thriller

    Par Christian Authier


    Lontano confirme le talent de l’auteur des Rivières pourpres qui publie un nouveau roman aussi virtuose qu’effrayant.


    Alors que la saison est à la promotion massive par une critique panurgique de daubes présentées comme des chefs-d’œuvre (voir notamment les romans de Christine Angot, Mathias Enard, Delphine de Vigan…), la relative indifférence entourant le nouveau livre de Jean-Christophe Grangé peut surprendre.

     

    Si l’auteur des Rivières pourpres et de L’Empire des loups n’a pas besoin des médias pour rencontrer un public aussi large que fidèle, il construit une œuvre plus intéressante et cohérente (il faut lire les remarquables Serment des limbes et Miserere) que bien de ses contemporains loués dans les gazettes. Sans doute que Grangé pâtit du mépris entourant chez nous la littérature de genre (en l’occurrence le thriller) sauf lorsqu’elle est signée par des auteurs étrangers.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email