Festival de la littérature italienne INCONTRAPERTA - DAMIANO

Les Chroniqueurs

du vendredi 21 au lundi 24 avril 2017 - Muret

C'est une belle rencontre annuelle qui se prépare sur la littérature italienne qu'organise l'association italienne DAMIANO à Muret.

 

Cette année l'invité est Mr QUADRUPPANI Serge, écrivain, journaliste, essayiste et traducteur de Mr CAMILLERI Andrea et de son très connu Inspecteur Montalbano. Un évènement à ne pas manquer sur le thème du sud et de la Sicile.

 

Deux temps forts soulignera l'évènement: le vendredi à la médiathèque François Mitterand de la ville de Muret à partir de 16h sur le cas Camilleri, la traduction et le polar avec l'oeuvre de Mr Quadruppani; ensuite le samedi au Cinéma VEO à 16h sur les terres du sud entre rébellion et banditisme à partir de l'oeuvre de Gioachino Criaco "Les âmes noires" et son adaptation cinématographique de Munzi qui sera projetée à 14h pour terminer sur une note culinaire sicilienne. A ne pas manquer! ouvert à tous et à tous les passionnés de la traduction et du polar.


Lire la suite...






























    

    Baptiste Beaulieu : « le monde actuel a cruellement besoin d’un super-héros »

    Par Brice Christen


    Conteur d’anecdotes et d’histoires aussi cocasses que triste dans le milieu médicales, Baptiste Beaulieu sait raconter certaines histoires et transmettre les émotions comme personne. Une manière de faire unique et un personnage authentique que l’on a eu envie de rencontrer pour en savoir plus sur celui qui est écrivain le jour et médecin la nuit (ou l’inverse, ça dépend des jours).

     

    J’ai vu que tu avais déclaré ne pas te sentir écrivain mais médecin en premier lieu. Qu’est-ce qui te pousse à écrire ?


    Je dirais que je n’ai pas vraiment le choix. Quand j’ai une idée dans la tête il faut que je l’écrive, sinon j’ai le sentiment d’un gâchis immense. Je ne le dis pas de façon prétentieuse, mais c’est un gâchis pour moi, de moi-même. J’ai des images dans la tête que je trouve belles et si je ne les écrit pas je n’ai pas l’impression de justifier mon existence. C’est nécessaire,je ne pourrais pas faire autrement.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email