Bernard Maris, encore une fois

Les Chroniqueurs

Par Christian Authier


Un peu plus de deux ans après la disparition de Bernard Maris, les hommages – en particulier livresques – se succèdent. Il est vrai que cet homme singulièrement libre a laissé un grand vide tant par son style que par son propos. Economiste, journaliste, essayiste, romancier : les classifications ne suffisent à cerner les différentes facettes de celui qui fut aussi un fin pédagogue. De sa longue expérience de professeur et d’universitaire, Bernard Maris avait préservé le don de rendre compréhensible les mécanismes et les enjeux d’une discipline parfois complexe, notamment quand elle est confisquée par des «spécialistes» soucieux de préserver leur pré carré.

 

Cet éducateur soucieux de la clarté ne cédait cependant pas à la simplification ni à la vulgarisation à outrance sinon à l’occasion dans des textes résolument pamphlétaires à l’image de ceux signés avec Philippe Labarde. En outre, certains de ses ouvrages – dont Capitalisme et Pulsion de mort écrit avec Gilles Dostaler – se révèlent plus exigeants et ardus.


Lire la suite...






























    

    Sur la piste de Ford et des Navajos

    Par Christian Authier


    Un livre d’Arnaud Balvay et Nicolas Cabos retrace la longue histoire entre John Ford et les Indiens navajos qu’il fit tourner dans ses plus grands westerns.


    Les westerns de John Ford étaient-ils pro-Indiens ou anti-Indiens ? Reproduisaient-ils les stéréotypes racistes longtemps en vigueur à Hollywood, avant que des films comme La Flèche brisée ou Bronco Apache ne donnent une autre image des Amérindiens, ou bien ouvrirent-ils la voie à une vision moins manichéenne de l’histoire de l’Ouest?? Ils furent les deux, alternativement ou simultanément, répondent Arnaud Balvay et Nicolas Cabos dans John Ford et les Indiens. Les auteurs rapportent les mots éclairants de ce fils d’immigrés irlandais : «Qui mieux qu’un Irlandais pourrait comprendre les Indiens tout en étant quand même ému par les histoires de la cavalerie ? Je suis des deux côtés de l’épopée.»


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email