Rencontre avec Charles Robinson animée par Sarah Authesserre

Les Chroniqueurs

vendredi 9 décembre de 17h à 18h - Libraire Ombres Blanches / Galerie Confort des Etranges

Fabrication de la guerre civile se propose de plonger le lecteur une année durant au cœur d'une Cité de banlieue : la Cité des Pigeonniers. Cité fictive, dans une ville fictive elle aussi. La Cité va être rasée dans le cadre d'un projet de rénovation urbaine. Le quartier délaissé va être puissamment activé.

 

Ce qui l'intéresse, ici, c'est de saisir la vie nue sous toutes ses formes : de la vie quotidienne jusqu'aux rêves, en passant par le boulot, le pas de boulot, les amitiés, les trahisons, les rivalités, le sexe, les morts. Toutes ces strates, tous ces flux, cette accumulation dont la charge conduit à la déflagration.


Lire la suite...






























    

    Jours de Libération

    de Mathieu Lindon

    Mathieu Lindon ou la fin d'une époque


    Dans un récit drôle et teinté de nostalgie, Jours de Libération, l’écrivain raconte son métier de journaliste au sein du quotidien où il travaille depuis plus de trente ans.


    Début 2014, Libération traversait une grave crise et un long mouvement de grève provoqués par le projet de la direction et des actionnaires visant à enrayer la chute des ventes en faisant du journal «un réseau social, créateur de contenus monétisables sur une large palette de supports multimédias (print, vidéo, TV, digital, forums, évènements, radio, etc.)». Au nom d’«un déménagement devenu inéluctable» (l’immeuble loué par le journal appartient à Bruno Ledoux, actionnaire à 26 % de Libération), le siège historique du journal de 4500 m2, rue Béranger, était appelé à devenir «un espace culturel et de conférence comportant un plateau télé, un studio radio, une newsroom digital, un restaurant, un bar, un incubateur de start-up».


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email