Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Malaise dans l’inculture

    de Philippe Val

    Philippe Val : contre l'inculture, contre la barbarie


    L’ancien directeur de Charlie Hebdo et de France Inter dénonce avec Malaise dans l’inculture un sociologisme dévoyé.


    Philippe Val ne pouvait rêver mieux que les élucubrations au vernis «scientifique» d’Emmanuel Todd à l’occasion de la sortie de son livre Qui est Charlie ? pour étayer la thèse défendue avec Malaise dans l’inculture. Car c’est au nom de la «sociologie» (sic) que Todd, démographe et historien, décrète que les millions de Français dans les rues le 11 janvier ont participé à une manifestation xénophobe qui consistait à «cracher sur la religion des faibles».


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email