Camille Pujol, jeune auteure ariégeoise en signature pour son premier roman

Les Chroniqueurs

samedi 28 janvier - Librairie Gibert Joseph

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la venue de Camille Pujol, toute jeune auteure ariégeoise, qui viendra signer son premier roman, "Blue", récemment paru aux éditions Michel Lafon, le samedi 28 janvier à partir de 15h00 au rayon Jeunesse de notre librairie.

 

Âgée de 16 ans et native de Pamiers, Camille Pujol a d'abord été plébiscitée par les millions de lecteurs et lectrices de la plate-forme de lecture Wattpad, qui l'ont placée parmi les dix auteurs français les plus lus sur ce site.

 

Pour sa première publication papier, elle nous livre l'histoire d'une jeune fille aux cheveux bleus, Blue, 17 ans, qui tente de s'adapter à son nouveau lycée tout en sauvegardant les secrets qui l'ont obligée à déménager...


Lire la suite...






























    

    Picasso, le mythique rideau de scène

    "Rideau de scène pour Le Quatorze-Juillet" de Romain Rolland.

    Il s’agit là de l’histoire d’une œuvre d’art très particulière à laquelle les Toulousains sont fortement attachés : le fameux « Rideau de scène pour le 14 juillet » de Pablo Picasso, exposé périodiquement (protection oblige) dans ce beau musée d’Art moderne et d’Art contemporain Les Abattoirs. En 1998, le premier directeur de cette institution, Alain Mousseigne, avait consacré à cette œuvre un essai éclairé et bien documenté. A l’occasion du 50ème anniversaire de l’exposition « Picasso et le théâtre », à l’origine de la venue à Toulouse de ce fameux rideau, il a accepté de réviser ce texte et de l’agrémenter de photos inédites de Dora Maar liées à la naissance de ce chef-d’œuvre.

     

    Un utile rappel historique ouvre cette révision préfacée par Olivier Michelon, l'actuel Directeur du musée Les Abattoirs et de la Frac Midi-Pyrénées. On doit à Denis Milhau, alors conservateur du Musée des Augustins, l’organisation en 1965 de l’exposition «Picasso et le théâtre» dont l’un des joyaux n’était autre que le rideau de scène. A la demande de prolongation du prêt, formulée par Denis Milhau, le peintre répondit généreusement par un don !


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email