Rencontre avec Charles Robinson animée par Sarah Authesserre

Les Chroniqueurs

vendredi 9 décembre de 17h à 18h - Libraire Ombres Blanches / Galerie Confort des Etranges

Fabrication de la guerre civile se propose de plonger le lecteur une année durant au cœur d'une Cité de banlieue : la Cité des Pigeonniers. Cité fictive, dans une ville fictive elle aussi. La Cité va être rasée dans le cadre d'un projet de rénovation urbaine. Le quartier délaissé va être puissamment activé.

 

Ce qui l'intéresse, ici, c'est de saisir la vie nue sous toutes ses formes : de la vie quotidienne jusqu'aux rêves, en passant par le boulot, le pas de boulot, les amitiés, les trahisons, les rivalités, le sexe, les morts. Toutes ces strates, tous ces flux, cette accumulation dont la charge conduit à la déflagration.


Lire la suite...






























    

    Le Pouvoir absolu

    de Damien Malige

    Malaise dans la civilisation


    Le deuxième roman de Damien Malige, Le Pouvoir absolu, livre une vision désolée et corrosive des temps présents.


    Dans la lignée de son premier roman Province Terminale, paru en 2012, Damien Malige ne prend pas de gants pour dire ses vérités à l’époque. Sans emprunter le didactisme de la littérature engagée, l’écrivain plante le décor et lance ses flèches autant par le rythme de son écriture que par sa capacité à installer un climat.

     

    Par ailleurs, la trame du Pouvoir absolu est mince, flottante: on découvre un personnage à travers deux moments de son existence (2000 et 2014) qui le voient achever ses études puis devenir architecte. Entre ces dates prend forme le tableau d’un monde fragile, sans fondations, où le vernis de la civilisation craque sous les coups d’une modernité techno-marchande : «Le présent permanent nous possédait, supprimant l’inertie propre au hier aujourd’hui demain peut-être.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email