Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Nous sommes hier

    L'arabe du futur de Riad Sattouf

    L’Arabe du Futur n’est pas qu’une bande dessinée, c’est un album de photos souvenir comme ceux que l’on retrouve parfois à l’occasion d’un grand ménage de printemps ou que l’on ressort sous l’influence d'une armada de gamins qui veulent en savoir plus sur «La Famille».


    Alors, on s’installe confortablement, et au fil des images, on s’oublie et on se laisse porter.

     

    Apparaissent alors, des odeurs, des bruits, voir même des sensations qui nous ramènent en arrière au milieu de ce qui fut notre enfance.

     

    Sauf qu’ici, le visiteur c’est nous, lecteurs, gentiment reçus par Riad Sattouf. Il nous invite chez lui, dans son passé, dans cette enfance vécue entre la France et le Moyen-Orient des années 70-80.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email