Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Histoire de Roms

    "Ederlezi", un roman de Velibor Čolić

    Entre tragédie et comédie, Velibor Čolić retrace dans Ederlezi la destinée mouvementée d’un groupe de musiciens tziganes.


    «Comédie pessimiste», peut-on lire sous le titre du septième roman publié en France par Velibor Čolić, écrivain bosnien né en 1964 et installé dans l’hexagone depuis plus de vingt ans. En effet, Ederlezi (fête traditionnelle tzigane célébrant l’arrivée du printemps chaque 6 mai) jongle entre rire et gravité pour raconter les vies et les morts d’Azlan, le leader d’un orchestre tzigane, du début du XXème siècle au début du XXIème. Dans le sillage de ce personnage et de ses réincarnations (Azlan Tchorelo, Azlan Bahtalo, Azlan Chavoro Baïramovitch), on rencontre Danko Calo dit aussi Danko le Kirvo, Salko la Ploska, Lyoubo le Bonze, Costica dit l’Albanais ou l’Accordéoniste, Ekrem le Boxeur, Ekrem le Patriote…


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email