Benoît Duteurtre, à contretemps

Les Chroniqueurs

Par Christian Authier


L’écrivain publie avec Pourquoi je préfère rester chez moi un recueil de chroniques diverses dans lesquelles il bouscule les modes et le prêt-à-penser de l’époque.


«Je me pose des questions. D’anciennes et de nouvelles, avec un goût marqué pour les contradictions», annonce l’auteur de Gaieté parisienne, Service clientèle ou La Rebelle – romans s’attachant à décrire (non sans légèreté et humour grinçant) quelques-unes des mutations contemporaines – dans l’avant-propos de ce recueil aux motifs variés. «Il est possible que je m’attache trop à des plaisirs disparus, voire à l’idée que certaines choses étaient « mieux avant ». Je n’ai pourtant rien contre la notion de progrès, et je suppose que notre époque en apporte beaucoup, dont d’autres se chargent de faire l’apologie… Quant à moi, en rassemblant ces diverses « polémiques », j’ai voulu épingler certaines réformes qui ne rendent pas le monde meilleur, des évolutions fâcheuses qui n’étaient pas toujours inéluctables. Cherchant à peser, dans chaque bond en avant, ce que nous gagnons et ce que nous perdons, je me livre à une critique de la vie quotidienne qui voudrait au moins inviter à réfléchir», poursuit-il.


Lire la suite...






























    

    Un chien de paille

    "Le Collier rouge" un roman de Jean-Christophe Rufin

    L’auteur de Rouge Brésil signe avec Le Collier rouge un roman captivant inspiré par la première Guerre mondiale.


    Il y a d’abord un chien qui aboie. Sans cesse depuis des jours devant la prison d’une petite ville, sous-préfecture du Bas-Berry, écrasée par le soleil. Dans l’une des cellules se trouve, sous l’œil d’un gardien torve, un ancien héros de la Grande Guerre. Nous sommes peu après le carnage et le chef d’escadron Hugues Lantier du Grez vient rencontrer le détenu : Jacques Morlac, caporal décoré de la Légion d’honneur. Le héros risque apparemment la plus lourde des peines, mais qu’a-t-il fait pour mériter cela ? L’officier chargé d’interroger le prisonnier veut en avoir le cœur net et va devoir comprendre le rôle de ce chien hurleur pour percer le mystère du soldat qui semble vouloir être condamné…


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email