Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    En territoire ennemi : des tranches de vie rock and roll de toutes les couleurs

    "territoire ennemi" de Pierre Domengès

    Une fois n’est pas coutume, je vais parler d’un bouquin, d’un petit bouquin, à petit prix (9 euros), pas facile à trouver (il faut souvent le faire commander par votre libraire aux Editions Arcane 17, www.editions-arcane17.net), mais c’est comme toute les bonnes choses, il faut se les gagner pour les apprécier vraiment, comme dit la sagesse populaire, et je vous garantis que vous ne le regretterez pas.


    Si vous aimez le rock and roll, bien sûr, le vrai, celui qui colle à la peau quand on aime la vie et qu’on est un révolté de la tendresse, bien sûr; et qu’on n’est pas manichéen, que tout n’est pas noir ou blanc, mais les deux, que la musique et la poésie se conjuguent de toutes les couleurs dans votre bibliothèque sonore ou littéraire. Mais surtout pas dans la mièvrerie ou la médiocrité…


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email