Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Un Malien à Paris

    "Indétectable", un roman de Jean-Noël Pancrazi

    La vie d’un jeune africain clandestin racontée sans pathos, mais avec force par Jean-Noël Pancrazi.


    Dans les livres de Jean-Noël Pancrazi, les personnages sont souvent des déracinés, des exilés, des êtres en transit, des sursitaires. De Quartiers d’hiver aux Dollars des sables en passant par le récit La Montagne ou Tout est passé si vite, ils évoluent entre un ici et un ailleurs, entre la vie et la mort, le départ et le retour, le présent et la mémoire. Les protagonistes d’Indétectable habitent ces mêmes territoires. Il y a d’abord Mady, immigré clandestin ayant quitté le Mali pour Paris voici dix ans. Il vogue d’hébergement provisoire en abri de fortune avec pour point de repli un foyer près du Père-Lachaise où se pressent d’autres Africains plus ou moins bien lotis que lui.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email