Jean-Edern Hallier, l"idiot insaisissable

Les Chroniqueurs

Jean-Claude Lamy

Par Christian Authier


C’était Jean-Edern…


Avec Jean-Edern Hallier, L’idiot indispensable, Jean-Claude Lamy signe un livre éblouissant sur un écrivain hors normes.

 

Et si Jean-Claude Lamy avait écrit le meilleur livre «de» Jean-Edern Hallier ? C’est finalement ce que l’on se dit en ayant terminé cette biographie-fleuve de 600 pages qui reflète sans doute mieux la vérité de l’écrivain et polémiste que ses propres livres dont les meilleurs se nomment Le premier qui dort réveille l’autre, L’Évangile du fou et Je Rends Heureux. D’ailleurs, Hallier n’était pas dupe en disant «Mon chef-d’œuvre, c’est ma vie». Son père, le général André Adolphe Hallier, regrettait qu’il ne soit pas passé par la case prison : «Un an à la bastille, il aurait pu écrire un grand roman».


Lire la suite...






























    

    Trois contes d’Hoffmann

    "Le méchant prince et autres histoires sans morales" Un recueil de nouvelles de Stéphane Hoffmann

    Stéphane Hoffmann signe avec Le méchant prince et autres histoires sans morales un réjouissant recueil de nouvelles pleines d’insolence, de drôlerie et d’élégance.


    Connaissez-vous Rourik VI ? Il ne s’agit pas d’un satellite de l’ex-URSS ni du sixième volet des aventures d’un héros de cinéma, mais du roi de Transmontanie («petit, puissant et antique royaume proche de l’Europe centrale») qui abdiqua le lendemain de son couronnement. Un couple de randonneurs, Jean et Lili, le retrouvent presque vingt-cinq ans après les faits, qui lui valurent le surnom de «méchant prince», tenancier d’une auberge dans les Alpes suisses. La table est bonne, les vins choisis et le moment propice aux confidences. Le monarque éphémère se raconte.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email