Rencontre avec Charles Robinson animée par Sarah Authesserre

Les Chroniqueurs

vendredi 9 décembre de 17h à 18h - Libraire Ombres Blanches / Galerie Confort des Etranges

Fabrication de la guerre civile se propose de plonger le lecteur une année durant au cœur d'une Cité de banlieue : la Cité des Pigeonniers. Cité fictive, dans une ville fictive elle aussi. La Cité va être rasée dans le cadre d'un projet de rénovation urbaine. Le quartier délaissé va être puissamment activé.

 

Ce qui l'intéresse, ici, c'est de saisir la vie nue sous toutes ses formes : de la vie quotidienne jusqu'aux rêves, en passant par le boulot, le pas de boulot, les amitiés, les trahisons, les rivalités, le sexe, les morts. Toutes ces strates, tous ces flux, cette accumulation dont la charge conduit à la déflagration.


Lire la suite...






























    

    La vie est un sport de combat

    "Comme un karatéka belge qui fait du cinéma", un roman de Jean-Claude Lalumière

    Un roman où se feraient sentir les influences de Jean-Claude Van Damme, Philippe Muray, Jean Clair, Antoine Blondin et Pierre Bourdieu ? C’est l’étonnant cocktail réalisé de main de maître par Jean-Claude Lalumière.


    Le titre du troisième roman de Jean-Claude Lalumière reflète assez mal la variété de tons que l’auteur du Front russe et de La Campagne de France déploie. Comme un karatéka belge qui fait du cinéma trouve son origine dans la scène, d’une trentaine de pages, au cours de laquelle le narrateur rencontre, un soir, Jean-Claude Van Damme au bar du Lutetia. Scène cocasse et drôle où le comédien belge s’exprime dans ce franglais qui lui a donné, voici quelques années, une nouvelle et paradoxale popularité.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email