Salon du Livre des Collégiens

Les Chroniqueurs

mercredi 31 mai - Conseil départemental de la Haute-Garonne

Le salon du Livre Des Collégiens, organisé par l’assocation Réparer Le Langage, Je Peux, est le point d’orgue d’une action culturelle, menée dans 5 collèges de la Haute-Garonne, pour engager des collégiens dans un travail d’écriture et d’édition d’un ouvrage collectif.

 

Ce Salon, unique en son genre, regroupe 5 collèges, inscrits au Parcours Laïque et Citoyen, mis en place par le Conseil Départemental de la Haute-Garonne :

 

- Collège Clémence Isaure à Toulouse,

- Collège Emilie de Rodat à Toulouse,

- Collège Louisa Paulin à Muret

- Collège Forain François Verdier à Léguevin

- Collège Jean Rostand à Balma


Lire la suite...






























    

    Le chemin des morts

    un livre de François Sureau

    La confession de François Sureau

     

    Dans un bref récit aux accents bouleversants, François Sureau raconte les années quatre-vingt à travers une erreur judiciaire.

     

    Il y a quelque ironie à découvrir le bref récit d’une cinquantaine de pages de François Sureau dans une rentrée littéraire où les éditeurs et les écrivains aiment «montrer leurs muscles» au gré de pavés chargés d’impressionner autant la critique que le chaland. Autre paradoxe : dans une production riche en livres interchangeables, en bêtes à Goncourt et en denrées périssables, Le chemin des morts vient de loin et restera dans la mémoire de ses lecteurs. On devine vite que Sureau a écrit et réécrit ce livre pendant des années, en marchant, en rêvant, en priant sans doute. Les premières phrases donnent le ton : «Les années quatre-vingt sont loin et me font penser à l’avant-guerre, mais à une avant-guerre que nulle guerre n’aurait conclue, et qui aurait simplement changé de cours. Quant à ceux qui l’ont vécue, faute de batailles et d’aventures ils ressemblent à présent à des égarés.»


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email