Camille Pujol, jeune auteure ariégeoise en signature pour son premier roman

Les Chroniqueurs

samedi 28 janvier - Librairie Gibert Joseph

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la venue de Camille Pujol, toute jeune auteure ariégeoise, qui viendra signer son premier roman, "Blue", récemment paru aux éditions Michel Lafon, le samedi 28 janvier à partir de 15h00 au rayon Jeunesse de notre librairie.

 

Âgée de 16 ans et native de Pamiers, Camille Pujol a d'abord été plébiscitée par les millions de lecteurs et lectrices de la plate-forme de lecture Wattpad, qui l'ont placée parmi les dix auteurs français les plus lus sur ce site.

 

Pour sa première publication papier, elle nous livre l'histoire d'une jeune fille aux cheveux bleus, Blue, 17 ans, qui tente de s'adapter à son nouveau lycée tout en sauvegardant les secrets qui l'ont obligée à déménager...


Lire la suite...






























    

    Le chemin des morts

    un livre de François Sureau

    La confession de François Sureau

     

    Dans un bref récit aux accents bouleversants, François Sureau raconte les années quatre-vingt à travers une erreur judiciaire.

     

    Il y a quelque ironie à découvrir le bref récit d’une cinquantaine de pages de François Sureau dans une rentrée littéraire où les éditeurs et les écrivains aiment «montrer leurs muscles» au gré de pavés chargés d’impressionner autant la critique que le chaland. Autre paradoxe : dans une production riche en livres interchangeables, en bêtes à Goncourt et en denrées périssables, Le chemin des morts vient de loin et restera dans la mémoire de ses lecteurs. On devine vite que Sureau a écrit et réécrit ce livre pendant des années, en marchant, en rêvant, en priant sans doute. Les premières phrases donnent le ton : «Les années quatre-vingt sont loin et me font penser à l’avant-guerre, mais à une avant-guerre que nulle guerre n’aurait conclue, et qui aurait simplement changé de cours. Quant à ceux qui l’ont vécue, faute de batailles et d’aventures ils ressemblent à présent à des égarés.»


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email