Les Oiseaux

Les Chroniqueurs

du mardi 18 avril au samedi 13 mai - TNT

Dans le ciel grec, à mi-chemin entre la terre et l’Olympe des dieux, Aristophane a rêvé Coucouville-sur-nuages. Cité dans l’immensité, au milieu des nuées, c’est le paradis d’un poète où la petite huppe et son épouse, le rossignol au blond jabot, deviennent les messagers de deux humains guidés par une corneille et un geai…

 

Les deux hommes ont quitté Athènes, dégoûtés par la chicane, les lois arbitraires, la vie qu’on mène là-bas. Leur cité idéale sera dans les airs, close d’une muraille, que des oiseaux bâtisseurs érigeront. Mais il leur faut convaincre tout un chœur de piafs agressifs, versatiles et rancuniers.


Lire la suite...
    

    Humour à l’honneur au Casino Barrière en 2017 !

    Par iMaestro


    Ce n’est un secret pour personne, la scène du Casino Barrière, en plus d’être magnifique, accueille des artistes aussi drôles que talentueux. L’occasion de faire un point sur la (très belle) programmation qui arrive en 2017.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

    On connaît la chanson : My Secret Place

    Par Christian Authier


    Chaque mercredi, nous évoquons à travers une vidéo une chanson connue ou méconnue, revisitée ou immortalisée.

     

    My Secret Place par Joni Mitchell et Peter Gabriel

     

    En 1986, l’album So et ses tubes en rafale – Sledgehammer, Don’t Give Up, In Your Eyes, Big Time – font de Peter Gabriel, échappé de Genesis depuis déjà de longues années pour une carrière solo, une star planétaire. Généreux, Gabriel profitera de son nouveau statut afin de lancer le label Real World éditant nombre d’artistes contribuant à l’essor de la « world music » ou de faire des duos permettant de donner une audience plus large à des chanteurs trop méconnus comme Youssou N’ Dour (Shaking The Tree) et Robbie Robertson (Fallen Angel).


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

    Annette Cunnac, pastelliste et peintre du réel, pris sur le vif

    Par Marjorie Lafon


    Annette Cunnac saisit des atmosphères temporaires, des lumières furtives, des scènes éphémères au pastel et en peinture. Elle a le regard d’un voyageur aussi bien à l’autre bout du monde qu’à Toulouse et dans son Tarn natal. Le propos tient avant tout à l’intensité des couleurs qui rend son travail vivant et expressif.

     

    Annette Cunnac débute la peinture à l’adolescence. Elle découvre à ce moment-là, le combat des impressionnistes, et se dit touchée par leur remise en cause de la peinture académique et des codes picturaux traditionnels. Elle considère aussi beaucoup la peinture de l’orientaliste Jacques Majorelle. Elle compose alors grâce à ces premières inspirations : peindre une réalité authentique, vivante presque festive. Elle entame ensuite une vie professionnelle qu’elle mènera de front, en France comme à l’étranger, en continuant la peinture sans relâche.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

    Exposition "Inventer la Ville... dont vous êtes les héros !"

    du mardi 7 février au dimanche 27 août 2017 - Quai des Savoirs

    Et si nous étions dotés de super-pouvoirs pour construire la ville de demain ?

    La grande expo 2017 au Quai des Savoirs :

    "Inventer la Ville...dont vous êtes les héros !"

     

    Du 7 février au 27 août 2017

    Du mardi au dimanche 10h-18h

    Tarifs 7 € / 5 € (réduit)

     

    Et si vous étiez doté de super-pouvoirs vous permettant de changer la ville, de construire une ville vivante, accueillante, idéale…

     

    À vos capes et à vos masques : venez tenter l'aventure au sein de la nouvelle exposition du Quai des Savoirs, Inventez la ville… dont vous êtes les héros !


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

    Chicanes photographies d'Elisa Larvego

    du mercredi 18 janvier au mardi 28 février - L'adresse du Printemps de septembre

    Élisa Larvego, jeune artiste issue de la HEAD à Genève, présente un ensemble de photographies inédites prises dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

     

    Elle s’est intéressée aux chicanes ou barricades tant pour leur aspect esthétique et sculptural que pour leur signification contestataire. Avec ces images vides de présence humaine, Élisa Larvego porte un regard sobre et percutant sur une pratique de résistance.


     

    Le travail d’Élisa Larvego est subventionné par la Ville de Genève.

     

    Ouverture de l'exposition le mardi 17 janvier à 19h en présence de l’artiste


    Lire la suite... 
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email