Les Oiseaux

Les Chroniqueurs

du mardi 18 avril au samedi 13 mai - TNT

Dans le ciel grec, à mi-chemin entre la terre et l’Olympe des dieux, Aristophane a rêvé Coucouville-sur-nuages. Cité dans l’immensité, au milieu des nuées, c’est le paradis d’un poète où la petite huppe et son épouse, le rossignol au blond jabot, deviennent les messagers de deux humains guidés par une corneille et un geai…

 

Les deux hommes ont quitté Athènes, dégoûtés par la chicane, les lois arbitraires, la vie qu’on mène là-bas. Leur cité idéale sera dans les airs, close d’une muraille, que des oiseaux bâtisseurs érigeront. Mais il leur faut convaincre tout un chœur de piafs agressifs, versatiles et rancuniers.


Lire la suite...
    

    Festival In Extremis

    jusqu’au 31 mars 2017 - Théâtre Garonne

    Par Jérôme Gac


    Le mois de l’étrange


    Le festival In Extremis affiche à Toulouse un mois de propositions inclassables au Théâtre Garonne, au carrefour du théâtre, de la musique et de la danse.

     

    Rendez-vous annuel du Théâtre Garonne, In Extremis invite de nouveau cette année à Toulouse une nébuleuse d’artistes, ouvrant une fenêtre sur des formes inattendues et des aventures artistiques inclassables. Au carrefour du théâtre, de la musique, de la danse et de la performance, on attend des acteurs, danseurs, musiciens, marionnettistes venus de Melbourne, Anvers, Belgrade, Béziers, etc. Tous mixent des formes hybrides, dynamitent les normes, se jouent des genres et du rapport au spectateur.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

    Femmes fractales

    du 10 mars au 26 avril 2017 - Institut Cervantes

    L’exposition est composée de 16 gravures de l’artiste péruvienne Carmen Herrera Nolorve qui sont accompagnées de 16 textes littéraires d’écrivaines d’Amérique Latine.

     

    Ces représentations, depuis les textes et les images, offrent des portraits et des autoportraits de femmes qui interrogent leur identité face à l’image qu’elles ont d’elles mêmes. Chaque femme fractale est une rébellion de l’identité individuelle et collective, depuis les traits qui disparaissent jusqu’aux détails qui nous rendent un espace multiple de l’être.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

    Galerie Aude Guirauden

    Échos d’artistes

    Par Marjorie Lafon

     

    Échos d'artistes


    La galerie Aude Guirauden créée par une artiste peintre, située au 32 rue des Paradoux à Toulouse, accueille et expose depuis cinq ans, dans un hôtel particulier prestigieux et chargé d’histoire, le travail d’artistes peintres, sculpteurs et photographes. La Galerie Aude Guirauden est un écrin aujourd’hui dédié à l’art contemporain. Sa ligne artistique est à l’image de la galeriste et de sa peinture, colorée, forte et sensible.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

    Noëlle Perna - Super Mado

    samedi 11 mars à 20h30 - Casino Barrière Toulouse

    Morosité ou bouffaisse ? vé un seul reflex ... appelez Super Mado ...Bon , contrairement à Superman , Elle vole très mal.... et elle n’a aucun pouvoirs ! Avec sa bonne humeur, elle arrive quand même à te déclencher ( bien malgré elle ) des pétées de rire .... à répétition !

     

    Désormais retrouvez la plus généreuse et plus pétillante que jamais avec son nouvel arsenal "anti-bouffaisse" !


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

    Exposition de Hyane

    7 mars - 2 avril 2017 - Galerie Agama (Toulouse)

    A partir du 7 mars, la galerie Agama accueillera l'artiste "touche à tout" Yann Yvinec, alias Hyane.

     

    Une occasion pour le grand public de découvrir un univers onirique et sarcastique, autour d'une oeuvre multi-supports.

     

    Sorti de l’École des Beaux-Arts de Saint-Etienne en 2008, aujourd’hui École Supérieure d’Art et de Design, Yann Yvinec fait un passage dans le monde du design-produit puis fait le choix d’un retour à une pratique plus libre où la forme existe pour elle-même et non en tant que valeur ajoutée.

     

    Le travail de Hyane se compose d’un ensemble de dessins, de jeux, de sculptures ou de figurines, vanités qui tendent à faire du conte de fées une désillusion, et de la ruine, la source d’un autre regard.


    Lire la suite...
    Partager
    Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email