Chostakovitch & Schumann

mardi 21 et mercredi 22 mars à l'Escale (Tournefeuille)

jeudi 23 et vendredi 24 mars à l'Auditorium St-Pierre-des-Cuisines (Toulouse)

Ne cherchez pas de relation entre les deux compositeurs du programme, il n’y en a pas. Nous voulions vous proposer deux monuments de la musique de chambre, les quintettes avec piano op 57 et 44. Schumann est peut-être le plus sombre de tous les romantiques. Non que sa musique soit toujours triste !

 

Mais ce compositeur ne cherche en aucun cas à briller. Pour lui, « La musique nous aide à descendre en nous-même, à y découvrir la divinité que nous cherchons en vain dans la vie et dont nous avons une soif inaltérable. ».


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email