Toni Erdmann

de Maren Ade

Toni Erdmann : le dentier du bonheur !

par Carine Trenteun


Dans ces temps plutôt sombres où le mot « chômage » est presque aussi fréquemment entendu que « précarité », avoir un travail est une bénédiction. Ines (Sandra Hüller) a donc de la chance, et le poste qu’elle occupe n’est pas un petit boulot, mais une place importante dans une grosse entreprise allemande basée à Bucarest. Tout va donc bien pour elle. Sauf que son père Winfried (Peter Simonischek) ne partage pas ce point de vue : à cause de son emploi du temps, elle doit décaler son retour auprès de sa famille pour fêter en avance son propre anniversaire.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email